Atteinte à la sûreté de l'État : Soro accusé d'un « complot qui devait aboutir à une insurrection civile et militaire »


Le procureur Adou a justifié le mandat d'arrêt émis contre Soro Guillaume.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 26 déc. 2019
  • Visites: 1019
  • Commentaires: 0
Guillaume Soro, candidat déclaré à la présidentielle d'octobre 2020 est accusé d'avoir fomenté un complot devant aboutir à une insurrection civile et militaire. C'est ce qu'a fait savoir le procureur de la République, Richard Adou, ce jeudi 26 décembre 2019, à son cabinet, au Plateau.

Selon le procureur Adou ce complot avait deux articulations : Jeter d'une part l'opprobre sur les autorités avant d'enclencher une action militaire, « appuyer sur la télécommande pour cracher du feu et faire couler le sang ».  « Soro Guillaume a entrepris des tournées dans certains pays d'Europe où il ne se privait pas de jeter l'anathème et le discrédit sur les institutions en place. Il s'agissait d'une action concertée dans la mesure où, aussi bien en Côte d'Ivoire qu'à l'étranger, certaines personnes proches de lui n'hésitaient pas à amplifier ce discrédit sur les institutions en place. Ces actes, loin d'être isolés étaient constitutifs d'un complot qui devait aboutir à une insurrection civile et militaire », a-t-il soutenu.

Par ail (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Soro Guillaume Guillaume Soro Richard Adou Côte d'Ivoire Plateau Europe présidentielle candidat insurrection




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour