Pour éviter une crise électorale : Danièle Boni-Claverie demande une transition politique sans Ouattara


Pour la présidente de l'Urd, « nombre de critères ne sont toujours pas réunis pour un scrutin juste, ouvert, transparent et incontestable ». (photo : VK)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 06 déc. 2019
  • Visites: 653
  • Commentaires: 0
La présidente-fondatrice de l'Union républicaine pour la démocratie (Urd), Danièle Boni-Claverie, a réclamé, le mercredi 4 décembre 2019, en conférence de presse à sa résidence d'Abidjan- Cocody-Riviera, une transition politique pour l'élaboration d'un contrat social, sans l'actuel président de la République.

« Nous proposons qu'elle ne prenne effet qu'à la fin du mandat du président de la République, soit le 1er novembre 2020. Cette mesure exceptionnelle sera l'occasion de tout mettre à plat, de nous mettre d'accord sur l'essentiel, de repartir sur de nouvelles bases et grâce à un dialogue constructif, fera en sorte que tous les futurs prétendants au fauteuil présidentiel compétissent dans la vérité. La transition politique que j'évoque devra aboutir à l'instauration d'un régime démocratique sain et durable et à un système électoral efficace », a expliqué l'ex-ministre de la Communication.

«  Ce temps consacré à la discussion nationale sera dédié à la mise à plat des institutions actuelles, à l'érection d'une Assemblée constituante dont le mandat sera de proposer une nouvelle loi fondamentale plus consensuelle, plus inclusive et de portée générale », a étayé la présidente de l'Urd.

Le thème de la conférence étant : « périls sur la paix et les élections, quelle alternative à une crise électorale ? », Mme Boni-Claverie, avec l'Urd, a estimé que seule une transition peut restaurer les fondements de l'Etat de droit et de la démocratie en Côte d'Ivoire afin d'éviter au pays, une nouvelle crise.

La responsable de parti a fait « un inventaire » de la situation socio-politique à onze mois de la présidentielle. « Trop de facteurs négatifs freinent la tenue de ces élections », a fait valoir Danièle Boni-Claverie. « La situation d'accalmie que connaît le pays est en trompe-l'œil. La paix n'est pas seul (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire Abidjan Cocody Riviera présidentielle élections




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour