ft-ad_1
Société

Affaire ''profanation de la tombe de DJ Arafat'' : L'étudiante Dianna Blé finalement relâchée,Voici le rôle qu'a joué la FESCI

post-img

Dianna Blé l'étudiante qui avait été jetée en prison suite à la profanation de la tombe de Houon Ange Didier alias Dj Arafat a été relâchée, le mercredi 30 octobre 2019. Par ailleurs, la Fesci a joué un important rôle dans cette libération.

C’est un ouf  de soulagement pour cette jeune dame condamnée à une peine privative de liberté après avoir été citée dans l’affaire de profanation de la tombe du célèbre chanteur ivoirien, Dj Arafat. Diana Blé qui avait été condamnée à un (1) an de prison ferme dans l’affaire de la profanation de la tombe de la légende du coupé décalé, a finalement été libérée.

Joint par téléphone, Alla Saint Clair dit général Makélé, secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (fesci) a expliqué, le rôle qu’a joué sa structure dans la libération de Dianne Blé. A en croire le général Makélélé, sa structure a été approchée par une ong de jeune fille leader pour plaider en la faveur de Dianne Blé, auprès des autorités ivoiriennes.

« Nous avons été sollicités par une ong de jeunes filles leaders qui a bien voulu nous relater, les circonstances dans lesquelles notre jeune camarade a été arrêtée. A notre tour nous nous sommes rendus vers les autorités pour relayer les informations reçues… Ces derniers nous ont rassuré quant à vérifier nos informations et la libérer par la suite si, ces informations en notre possession s’avèrent vraies », a-t-il dit tout en se réjouissant de la bonne nouvelle qui fait en ce moment le tour de la toile.

Rappelons que lors de son procès tenu, le 20 septembre 2019, cette jeune étudiante n’avait pas eu la compassion du juge ce malgré, le plaidoyer de trois (3) avocats chargés de sa déf (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


téléphone jeunes filles scolaire leaders Houon Ange Didier Dj Arafat Diana Blé Fesci Côte d’Ivoire procès information ivoirien

Articles similaires