Politique

Face aux chefs traditionnels et cadres de Toumodi, Jeannot Ahoussou-Kouadio : « Si on aime Houphouët-Boigny, on doit soutenir Ouattara »

post-img
Le président du Sénat a exprimé sa gratitude aux chefs traditionnels du Bélier pour leur soutien aux actions de développement dans la région

Après Tiébissou et Didiévi, le président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio, a fini sa tournée d'information et de sensibilisation dans le Bélier, le samedi 14 septembre 2019, par Toumodi, où il a échangé avec les populations locales et celles de Djékanou, en vue de leur expliquer le projet de société du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Il a sollicité leur adhésion massive au parti unifié, qui « défend les vraies valeurs de l'houphouétisme », selon lui. À cette occasion, la salle polyvalente Allah Thérèse qui a abrité cet événement a refusé du monde, en raison de la forte mobilisation. Les chefs de villages, une centaine sur les 114 que comptent ces deux départements, ont personnellement effectué le déplacement afin d'écouter le message de leur fils, Jeannot Ahoussou-Kouadio.

Outre les chefs de villages, la rencontre a enregistré la participation, tout aussi massive, de chefs de communautés, mais aussi de jeunes et de femmes.

Le président du Sénat a exprimé sa gratitude aux chefs traditionnels du Bélier pour leur soutien aux actions de développement dans la région. « C’est vous qui avez fait de moi candidat et président du Conseil régional du Bélier. C’est parce que vous m’avez permis d’être président du Conseil régional que je me suis retrouvé président du Sénat de Côte d’Ivoire, parce que le président Alassane Ouattara a apprécié mon travail », a souligné le natif de Raviart, saluant des cadres de la région. « Je suis devant vous, aujourd’hui, pour dire que nous avons cheminé ensemble dans le cadre du Pdci-Rda que nous avons humblement servi… Pour moi, le Rdr, le Pdci et l’Udpci, c’est même père, même mère », a-t-il relevé. Non sans rappeler les actions de développement entreprises pour Yamoussoukro et la région du Bélier par le président Alassane Ouattara. Il a cité, notamment, la mise en place d’un pôle agro-industriel d’un montant global de 81 milliards de F Cfa.

Jeannot Ahoussou-Kouadio, se disant fortement attaché à la politique de cohésion et de paix de Félix Houphouët-Boigny, a affirmé que tous ceux qui se réclament du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne devraient manifester reconnaissance et gratitude à l’égard de l’actuel chef de l'État. « Si on aime Houphouët-Boigny, on doit soutenir Alassane Ouattara. Nous devons soutenir le président Alassane Ouattara par reconnaissance », a-t-il lancé, exhortant tous ceux qui sont encore hésitants à intégrer le Rhdp. « Créer un parti politique qui porte le nom patronymique d’Houphouët-Boigny est une exception dans l’histoire et nous pensons qu’avec le président Ouattara, nous allons avancer sereinement pour bâtir une Côte d’Ivoire encore plus prospère, belle et grande », a-t (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


village monde entreprises projet local État jeunes femmes Félix Houphouët-Boigny Alassane Ouattara Jeannot Ahoussou Allah Thérèse Pdci Rhdp Rassemblement Côte d’Ivoire Tiébissou région du Bélier Yamoussoukro Toumodi candidat Sénat développement information permis

Articles similaires