Politique

Rencontre des instances du RHDP : Voici le mot d'ordre d'Alassane Ouattara à ses lieutenants, ce qui est prévu dans les prochains jours

post-img

A 15 mois du scrutin présidentiel d'octobre 2020, la coalition au pouvoir, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) se prépare activement en vue du maintien du fauteuil présidentiel. Lequel fauteuil est vivement convoité par l'ex-allié, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) et Guillaume Soro, l'ex-chef du parlement ivoirien.

En effet, le Rhdp, conscient de l’enjeu que représente cette élection affûte déjà ses armes. Lundi, à Sofitel hôtel Ivoire d’Abidjan-Cocody, le conseil politique du Rhdp s’est réuni en vue de définir la feuille de route de la présidentielle de 2020. Une rencontre qui, pour la circonstance s’est élargie au directoire et à la direction exécutive du Rhdp. Fait marquant de cette rencontre, Ahoussou Jeannot et Charles Koffi Diby, respectivement président du Sénat et du Conseil Economique et Social, tous deux dissidents du parti septuagénaire, le Pdci d’Henri Konan Bédié ont été réhabilités.

En effet, après avoir été oubliés lors de la constitution des membres du Bureau directoire du Rhdp, le 11 juillet dernier, Alassane Ouattara, le locataire du Palais présidentiel d’Abidjan-Plateau, et par ailleurs, président du Rhdp a procédé à leur intégration. « Je voudrais tout d’abord présenter toutes mes excuses aux membres du conseil politique qui ne figuraient pas sur la liste publiée pour notre première réunion. Aujourd’hui, je me réjouis de la présence de tous. Je voudrais tout particulièrement saluer mon jeune frère, le président du Sénat, Jeannot Ahoussou, mon jeune frère, le maire de Bouaké et le président du conseil Economique et Social, Charles Koffi Diby. M. Epiphane Zoro, secrétaire national à la bonne gouvernance, Yve Koné, directeur général du Conseil café-cacao.», a dit Alassane Ouattara qui prévoit au mois de septembre 2019, la nomination du comité des sages, des vice-présidents et du comité chargé du programme du gouvernement de sa formation politique.

Outre ce fait, Alassane Ouattara qui entend prendre une longueur d’avance sur l’opposition ivoirienne, a demandé aux cadres de son parti d’œuvrer pour l’implantation du Rhdp sur toute l’étendue du territoire. Un Rhdp qui aux yeux de ses membres demeure la seule formation politique pouvant garantir la paix et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire. « Le président nous a demandé de faire en sorte que le Rhdp qui est déjà la première force politique en Côte d’Ivoire se maintienne à ce poste de premier parti ivoirien mais que nous puissions vraiment étendre le parti partout en Côte d’Ivoire. Le Rhdp doit être une réalité dans tous les hameaux de Côte d’Ivoire, dans tous les villages, dans toutes les villes, les départements et régions. Il (le président Alassane Ouattara Ndlr) a fortement insisté que nous soyons auprès des populations ivoiriennes pour recenser leurs préoccupations, et faire en sorte qu’ils puissent connaître le bonheur. Que le parti qui est un parti au pouvoir, que le gouvernement qui est issu du Rhdp puisse agir dans l’amélioration constante du cadre de vie des populations i (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


itel village Côte d'Ivoire sociale ville Abidjan Henri Konan Bédié Alassane Ouattara Guillaume Soro Ahoussou Jeannot Jeannot Ahoussou Charles Koffi Diby Epiphane Zoro jeu Pdci Rhdp Rassemblement Côte d’Ivoire Cocody Plateau Bouaké présidentielle gouvernement Sénat café-cacao opposition formation ivoirien bonne gouvernance

Articles similaires