Situation politique : De graves confidences de Ouattara livrées sur Bédié, les gros soucis du chef de l'État


Alassane Oauttara dont la décision de se présenter ou pas en 2020, serait hanté…
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 16 juil. 2019
  • Visites: 3729
  • Commentaires: 0
Alassane Ouattara, le chef de l'État ivoirien, et son ex-allié, Henri Konan Bédié dit HKB, sont en ''guerre''. C'est une lapalissade de le dire aujourd'hui en Côte d'Ivoire. Mais, cette guerre que les deux hommes, du fait de leur statut d'homme d'État, se livraient en dentelles, c'est-à-dire une guerre de convenance, dans le sens qu'ils tergiversaient en palabres pour s'éviter un réel affrontement, vient de basculer dans une véritable « chiffonnerie », si l'on s'en tient aux confidences que l'hebdomadaire panafricain Jeune Afrique (J.A) vient de livrer.

Les confidences d'Alassane Ouattara, livrées par ce journal, sur Henri Konan Bédié, illustrent bien le degré d'animosité entre les deux hommes, aujourd'hui. Dans sa livraison de cette semaine sous le titre : « Côte d'Ivoire. Dans la tête de Ouattara », l'hebdomadaire, relativement à l'élection présidentielle de 2020, prête à un proche du président du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix ( Rhdp), des propos, pour le moins dégradants et particulièrement durs, tenus à l'encontre du « Sphinx de Daoukro ». Il a traité l'ancien président ivoirien HKB de « vieil homme vénal ». C'est-à-dire, un homme qui vend sa conscience, qui ne fait rien d'autre que par un intérêt illicite. Il traite Bédié de « menteur ». «  Ce n'est pas qu'Alassane Ouattara ait eu une grande admiration pour son ancien allié, qu'il considère comme un vieil homme vénal et prétentieux, un peu gâteux, qui ment à son sujet et le traîne dans la boue. Il n'a jamais oublié le Bédié des années 1990, prêt à agiter le concept d'ivoirité pour le disqualifier », écrit J.A. Qui poursuit : « Le président (Alassane Ouattara) est bien plus furieux contre Bédié qu'il ne l'a jamais été contre Gbagbo », affirme ce proche, ajoutant qu'au début de mai (2019), les propos du « Sphinx » sur les étrangers, passés d'abord inaperçus puis opportunément dénoncés par le gouvernement, n'ont fait que renforcer les crispations. « Quand Bédié nous ressort ses vieux refrains, c'est la preuve qu'il n'a jamais changé », estime un autre cadre du parti présidentiel. « Dans le fond, c'est une bénédiction. Quoi de mieux que cette vielle rengaine pour resserrer nos rangs ? », ajoute la source de l'hebdomadaire. Le confident de Jeune Afrique évoque l'offensive du chef de l'État contre Bédié, soulignant « que Ouattara va lui prouver qu'il n'a pas besoin de lui ».

On imagine aisément que c'est d'ailleurs dans cette dynamique, qu'Alassane Ouattara a jeté tout son dévolu sur les cadres du Pdci. Au-delà d'affaiblir Bédié, il veut l'isoler totalement pou (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Henri Konan Bédié Gbagbo Alassane Ouattara HKB Pdci Rhdp Côte d'Ivoire Afrique élection présidentielle gouvernement



Educarriere sur Facebook

Magazine