Tribunal militaire d'Abidjan : Ange Kessi va encore frapper des gendarmes, des militaires et des policiers; des auteurs de racket, de corruption et vol dans son viseur

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 18 juin 2019
  • Visites: 752
  • Commentaires: 0
Le Tribunal militaire d'Abidjan annonce de grands procès qui ont débuté depuis quelques jours et vont se tenir pendant toute une année contre les agents véreux des forces de défense et de sécurité pour assainir le milieu.

Les semaines qui arrivent s'annoncent décisives pour des éléments des forces de défense et de sécurité. Précisément ceux tombés dans les filets du procureur militaire, le Général de Brigade Ange Bernard Kessi Kouamé. Le commissaire du gouvernement, dans une note dont linfodrome.ci a eu copie, va encore frapper au sein des hommes en tenues qui commis des infractions et sont sous procédure dans son parquet.

Il s'agit, en premier lieu, des gendarmes, qui ont donné la mort à 5 agents de pompes funèbres en mai 2017 suite à une bavure. Le chef du parquet militaire, dans une annonce, informe les populations d'Arrah, ville qui a connu cette horreur, ainsi que les victimes et leurs familles, que le procès de ces gendarmes en détention a lieu le 12 juillet prochain. Le jugement de ces hommes en tenues, a-t-il énoncé, se fera au cours d'une audience dite « criminelle » délocalisée, précise l'homme de droit, à la salle de conférence de l'Etat-major général des armées.

Outre ce procès, le commissaire du gouvernement a également annoncé aux populations de Katiola ainsi qu'à d'autres victimes et parties civiles, le procès contre les deux agents (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Ange Bernard Kessi Abidjan Arrah Katiola gouvernement procès




Educarriere sur Facebook