Débat sur la nouvelle carte d'identité ivoirienne (CNI) : Voici la position de Gnamien Konan, l'opérateur belge récusé, un racket dénoncé


Le président de ''La Nouvelle Côte d'Ivoire'' a pris position dans le débat sur l'établissement des nouvelles cartes d'identité ivoirienne (Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 27 mai 2019
  • Visites: 1656
  • Commentaires: 0
Dans une déclaration dont copie a été transmise à linfodrome.ci, le président du mouvement ''La Nouvelle Côte d'Ivoire'' prend position dans le débat sur l'établissement des nouvelles cartes nationales d'identité non sans proposer ses solutions. Ci-dessous ce que dit le député Gnamien Konan.

DECLARATION DE L@ NOUVELLE CÔTE D'IVOIRE SUR L'ETABLISSEMENT DES NOUVELLES CARTES NATIONALES D'IDENTITE

 

Le gouvernement a fixé, en conseil des ministres du 08 mai 2019, le coût de l'établissement de la nouvelle Carte Nationale d'Identité (CNI) à 5000f. Il a concédé leur confection à la société SEMLEX, une entreprise belge. Ces deux décisions ont suscité un tollé dans l'opinion, notamment sur les réseaux sociaux.

Les populations, dans un environnement de paupérisation généralisée marqué par le chômage massif des jeunes diplômés et la mévente des produits agricoles de rente, réclament au gouvernement la gratuité de cette opération.

L@ Nouvelle Côte d'Ivoire, solidaire des populations, et vu les enjeux que représente la pièce d'identité aussi bien pour les actes de la vie courante que pour les élections à venir, demande au gouvernement :

1-    De renoncer à concéder au privé, à SEMLEX précisément, la confection de la CNI. Tout n'est pas à externaliser, surtout pas de simples opérations d'identification et de confection de documents, même avec puces électroniques incorporées, en ce nouveau monde numérisé qui voit le coût des actes informatiques baisser drastiquement. A quoi sert l'Office National d'Identification (ONI), si après 20 ans d'existence, l'on est amené à concéder le cœur de son métier ? 

Il est bon de faire connaître à l'opinion que la hausse effrénée du coût de la vie trouve, en grande partie, so (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Gnamien Konan Côte d'Ivoire CNI ONI gouvernement chômage identification conseil des ministres élections




Educarriere sur Facebook