Assemblée Nationale - Affaire « camouflet du Pan par la CEDEAO » : Abel Djohoré (parlementaire à la Cedeao) : « Il est impérieux de respecter nos institutions quels que soient nos bords politiques »


Abel Djohoré est membre de la délégation ivoirienne au parlement de la Cédeao
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 15 mai 2019
  • Visites: 1103
  • Commentaires: 0
Le député de Ouragahio-Bayota, Abel Djohoré Gbakayoro, se trouve actuellement à Abuja au Nigéria où il est en session ordinaire dans le cadre du parlement de la Communauté économique des états de l'Afrique de l'ouest (Cédeao). Dans un communiqué dont copie est parvenue à L'inter dimanche 12 mai 2019, le parlementaire exhorte au respect des institutions quel que soit le choix politique des populations.

« En ma qualité de membre de la délégation ivoirienne au parlement de la Cedeao, je voudrais m'insurger contre la proportion prise par cette affaire purement parlementaire, et condamner le manque de patriotisme de certains politiciens ivoiriens qui, pour des raisons inavouées, pensent trouver leur salut dans la diabolisation de nos institutions. En tout état de cause, il est impérieux pour nous, de respecter nos institutions, quels que soient nos bords politiques, surtout quand il s'agit d'une affaire qui sort des limites de notre territoire », a consigné Abel Djohoré. Le cadre de Gbayékou Gbassi (Ouragahio) fait savoir que le président Amadou Soumahoro, nouvellement élu à la tête de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, était en pleine restructuration des instances de l'institution parlementaire. Ce qui a valu le renouvellement de la liste des députés siégeant à l'Assemblée sous régionale, s'appuyant sur une administration que lui impose cette mutation. « Le parlement de la (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Amadou Soumahoro Côte d'Ivoire Afrique Nigéria Assemblée nationale ivoiriens



Educarriere sur Facebook