De retour de Bruxelles : Guikahué annonce la fin des palabres avec la FPI de Gbagbo, un front anti-Ouattara en formation pour 2020


En meeting le samedi à Grand-Bassam, Maurice Guikahué a annoncé la fin de la crise qui secoue sa formation politique et le parti de Gbagbo.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 13 mai 2019
  • Visites: 653
  • Commentaires: 0
En crise avec le Front populaire ivoirien de la tendance ''Gbagbo ou rien'' depuis la fin de la crise post-électorale de 2010, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) vient de mettre un terme à de longues années de méfiance avec le parti de Gbagbo. Les deux formations politiques ont en effet décidé d'aplanir leurs différends.

En meeting d’hommage à Henri Konan, président du Pdci, le samedi 11 mai 2019, à Grand-Bassam, Prof Maurice Kacou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Pdci a annoncé la fin des palabres avec le Fpi, présidé par Laurent Gbagbo. « Le président Henri Konan Bédié nous a envoyés à Bruxelles. Je suis allé, j’ai salué Gbagbo. A partir d’aujourd’hui, il y a réconciliation entre le Fpi et le Pdci. Le président Henri Konan Bédié est un grand homme, c’est un homme de sacrifice, de réconciliation. Il nous a dépêchés. J’ai eu l’honneur de diriger la délégation, on est parti à Bruxelles. Le président Gbagbo nous a reçus, on a parlé. Je puis vous dire, grâce au président Henri Konan Bédié, qu’à compter d’aujourd’hui, il n’y a plus de palabre entre Fpi et Pdci. Parce que chaque fois que l’avenir de la Côte d’Ivoire est en jeu, le président Henri Konan Bédié s’est sacrifié, il a su s’humilier, c’est un homme de paix.», a dit Maurice Guikahué.

S’adressant à ses ex-alliés, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) qui crient victoire dans la perspective du scrutin présidentiel de 2020 à travers le slogan ‘’c’est géré, c’est bouclé’’, le numéro 2 du Pdci a précisé que ‘&r (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Magazine

Educarriere sur Facebook