Multiplication de partis politiques : Les manoeuvres du camp Soro


Guillaume Soro est le principal leader de tous ces mouvements qui se muent en partis politiques à quelque dix-huit (18) mois de la présidentielle.
  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 18 avr. 2019
  • Visites: 950
  • Commentaires: 0
Rassemblement pour la Côte d'Ivoire (Raci), Mouvement pour la promotion des valeurs nouvelles de Côte d'Ivoire (Mvci), Alliance pour le changement (Apc)...Les partis politiques proches de Guillaume Soro se sont multipliés ces derniers mois. Simple effet de mode ou bouillonnement politique ? Lumière sur une stratégie parfaitement étudiée.

Ce samedi 13 avril 2019, à Treichville, l'Union des soroïstes (Uds), un des nombreux mouvements de soutien à Guillaume Kigbafori Soro, annonçait, à la faveur d'une assemblée générale extraordinaire, sa mutation prochaine en parti politique. L'assemblée générale a fait droit à une requête des gouverneurs de région et superviseurs de département investis ce même samedi. Le président de l'Uds, Marc Ouattara, a appelé les représentants du mouvement à ratisser large dans toutes les régions du pays en prélude à l'élection présidentielle de 2020. L'ex-chef du Parlement sera le candidat de l'Uds à ces échéances. « Nous allons gagner. Il sera le candidat pour dire la vérité sur la situation des Ivoiriens », a signifié Marc Ouattara.

L'Uds vient grossir le nombre des partis politiques qui ont pour leader Guillaume Soro. Quelques mouvements soroïstes avaient déjà franchi le pas : le Mouvement pour la promotion des valeurs nouvelles de Côte d'Ivoire (Mvci) de Félicien Sékongo ; le Rassemblement pour la Côte d'Ivoire (Raci) de Kanigui Soro et, plus récemment, l'Alliance pour le changement (Apc) d'Alphonse Soro. A l'annonce de la transformation de l'Apc en parti politique, samedi 2 mars, dans un hôtel de Cocody-Riviera, l'ex-député de Karakoro tenait un discours qui ne laissait pas un seul soupçon de doute sur les objectifs du néo-parti : «  Guillaume Soro, c'est notre assurance en des lendemains qui chantent. Guillaume Soro, c'est le changement...Le moment viendra où le peuple de Côte d'Ivoire lancera un appel solennel et républicain, un appel patriotique à Guillaume Soro afin qu'il prenne toute la mesure de ses attentes légitimes. Nous irons, avec lui, à la conquête du fauteuil que certains convoitent dans l'ombre » (in L'inter du lundi 4 mars 2019).

Points communs. Les animateurs des partis pro-Soro ont bien quelques points communs. Ils sont tous des fidèles du député de Ferké : pour certains, depuis les années « Fesci » ; pour d'autres, la connexion s'est faite sous la rébellion dont l'ex-leader syndical fut le porte-étendard. Il s'agit de compagnons de longue date auxquels s'ajoutent de nouveaux sympathisants et de nombreux militants déçus du Rassemblement des républicains (Rdr). Dans le lot de ces partisans dévoués, quelques-uns ont fait les frais de leur soutien à Guillaume Soro : soit que le Rdr leur a refusé la candidature à des élections, soit qu'ils ont dû libérer le « tabouret » pour refus du Rhdp ou pour leur engagement sans bornes aux côtés de Soro. (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Guillaume Soro Ouattara Félicien Sékongo Rhdp Fesci Rassemblement Côte d'Ivoire Cocody Treichville Riviera élection présidentielle candidature



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour

Magazine