Le Prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur génère 600 emplois directs pour un chiffre d'affaires de 1,3 milliard FCFA

  • Source: APA
  • Date: vend. 01 fév. 2019
  • Visites: 735
  • Commentaires: 0
Quelque 606 emplois directs pour un chiffre d'affaires de 1, 3 milliard de FCFA ont été générés par le «Prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent» depuis son lancement il y a quatre ans à l'initiative du District autonome d'Abidjan, a appris APA, vendredi, lors d'une cérémonie de remise de chèques aux lauréats de la cinquième édition de ce Prix dans la capitale économique ivoirienne.

Selon le Ministre-Gouverneur du District autonome d’Abidjan, Robert Beugré Mambé « depuis le lancement de ce Prix, il y a eu 144 lauréats qui sont activité pour une enveloppe budgétaire de 800 millions de FCFA, 606 emplois directs ont été créés pour un chiffre d’affaires  de 1, 3 milliard de FCFA».

Pour cette cinquième édition, a-t-il ajouté, «40 lauréats  ont été encore retenus pour une dotation de 200 millions de FCFA» comme celle de l’année dernière. Poursuivant, Robert Beugré Mambé a exhorté la jeunesse ivoirienne, particulièrement les lauréats à s’inspirer de la « philosophie de vie » du Vice-Président ivoirien, Daniel Kablan Duncan qui présidait cette cérémonie. 

«Vous êtes un modèle de probité, de courage (…) »,  a lancé M. Mambé à l’endroit de M. Duncan qui a salué à son tour cette initiative qualifiée d’aubaine pour « résoudre l’importante problématique de l’emploi des jeunes en Côte d’Ivoire ».

«C’est un Prix qui vise à promouvoir la culture entrepreneuriale et le goût du travail en vue de résoudre  l’importante  problématique de l’emploi des jeunes », a rappelé Daniel Kablan Duncan.

« Il ne faut pas rêver sa vie, mais il faut vivre ses rêves »,  a conseillé M. Duncan pour qui «il faut aider ces lauréats à devenir à leur tour des modèles pour leur génération».

«La jeunesse ivoirienne  regorge un énorme potentiel», a renchéri pour sa part, le Président du jury, Mathurin Ahui, faisant remarquer que « l’innovation, l’originalité, la capacité  à produire de la valeur ajoutée, le professionnalisme (…) » sont entre autres les critères qui ont guidé le choix du jury.

Ce sont au total 909 dossiers reçus qui ont fait l’objet d’un « examen minutieux» du jury pour aboutir au choix des 40 meilleurs projets dont 55% sont portés par des femmes.

Au nom des 40 récipiendaires de cette édition, Fabrice Boua Aboua, vainqueur du premier Prix de cette édition a pris « l’engagement  d’atteindre  les objectifs techniques  et entrepreneurials »  visés par lesdits projets qui concernent le secteur primaire pour 5%, le secteur secondaire p (...)

Lire la suite sur APA



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook