Les concours d'entrée à l'ENA en 2020 ouverts

  • Source: AIP
  • Date: vend. 14 déc. 2018
  • Visites: 2570
  • Commentaires: 0

Les concours professionnels et directs d’entrée à l’Ecole nationale d’administration (ENA), au titre de l’année 2020, ont ouvert jeudi, date à laquelle les postulants sont appelés à s’inscrire jusqu’au 31 janvier 2019 à 23H59'.

L’ENA est l'école d'élite qui forme les cadres moyens et supérieurs de l'Administration publique ivoirienne. Son secrétaire général (SG), Mathieu Koffi, a annoncé l’ouverture des concours session 2020 lors d’une conférence de presse animée dans les locaux de l’établissement.

Il a rappelé, à l’occasion, les conditions à remplir pour l’ensemble des potentiels candidats, que ce soit pour les concours professionnels que pour les directs.

Concernant les concours professionnels, il a informé du fait que seuls les familles des emplois à caractère administratif et juridique et, de gestion économique et financière sont concernées.

Peuvent ainsi faire acte de candidature, les fonctionnaires appartenant à ces familles d’emploi ayant 50 ans au plus, le 1er janvier 2019 pour le cycle supérieur, 45 ans au plus, pour les cycles moyen-supérieur et moyen, à la même date, et totalisant respectivement trois années d’ancienneté à compter de la date de titularisation, quatre années (pour le cycle moyen supérieur) et trois années (pour le cycle moyen).

Le SG de l’ENA a souligné le fait que les cours de préparation d’un coût de 50 000 FCFA sont obligatoires. Les frais d’inscription aux concours professionnels s’élèvent à 45 000 FCFA.

Concernant les concours directs, les frais d’inscription s’élèvent à 26 500 FCFA et les frais de participation aux cours de préparations, pour tous les candidats ayant passé l’étape de présélection, sont fixés à 30 000 Francs.

Les épreuves écrites d’admissibilité des concours directs de l’ENA comprennent une étape de présélection à l’issue de laquelle les candidats retenus doivent obligatoirement suivre des cours de préparation conformément au décret n°2016-1155 portant attribution, organisation et fonctionnement de l’établissement. Ce texte a apporté des innovations au niveau de l’organisation du concours d’entrée à l’ENA.

Conformément à ce décret, peuvent faire acte de candidature aux concours direct d’entrée, tout Ivoirien titulaire d’un diplôme de fin de second cycle de l’enseignement supérieur ou d’un diplôme admis en équivalence âgé de 18 ans au moins et de 41 au plus, au 1er janvier 2019 pour le cycle supérieur. Tout Ivoirien titulaire d’un diplôme de fin d’études du 1er cycle universitaire, d’un Brevet de technicien supérieur (BTS), d’un brevet universitaire de technologie ou d’un diplôme admis en équivalence, âgé de 18 au moins et de 38 ans au plus, au 1er janvier 2019 pour le cycle moyen-supérieur.

Les titulaires du Baccalauréat de l’enseignement de second degré, d’un Brevet de technicien (BT) ou de tout autre diplôme admis en équivalence, âgés de 18 au moins et de 33 ans au plus au 1er janvier 2019, peuvent faire acte de candidature pour le cycle moyen.

Cette année, pour le concours direct, à la présélection, chaque candidat devra déposer ses dossiers et faire sa visite médicale, a indiqué le SG. Mathieu Koffi a indiqué en outre que pour éviter « une crise du diplôme » qui a failli perturber le déroulement des concours l’an dernier, les dossiers pour cette année seront contrôlés au départ. Ce qui permettra de vérifier toutes les conditions requises dont celle du diplôme, avant la publication de la liste des candidats admissibles autorisés à prendre part aux épreuves écrites.

Le nombre de places à pourvoir reste à déterminer par la tutelle, à savoir le ministère de la Fonction publique mais le SG a indiqué que l’ENA ne pouvait accueillir au maximum que 350 élèves pour garantir une bonne formation.

kg/cmas




Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook