La Compagnie ivoirienne d'électricité atteint la barre des 2 millions de clients (DG)

  • Source: APA
  • Date: vend. 23 nov. 2018
  • Visites: 454
  • Commentaires: 0
La Compagnie ivoirienne d'électricité (CIE) a atteint la barre des deux millions de clients globalement dont 5000 clients industriels, a annoncé, jeudi à Abidjan, son Directeur général, Dominique Kakou.

« Aujourd’hui, nous avons atteint les deux millions de clients globalement. Si vous retirer les 5000 clients industriels, tous ceux qui restent sont des clients segmentés domestiques, administrations, institutions, diplomatie (...) » a expliqué M. Kakou à la presse, en marge d’un forum avec les clients du segment «diplomatie» composé des ambassades, consulats et institutions internationales.

La première édition du Forum Business a eu lieu en septembre dernier à l’intention des clients du segment «network».  Dans le cadre du déploiement de sa stratégie commerciale et marketing, la CIE  prévoit des rencontres périodiques avec ses clients Business, Institutions et Gros clients particuliers, en vue de mieux adresser leurs besoins et proposer des solutions adaptées à chaque segment.

« Il y a le sous segment diplomatie parce que nous pensons dans notre analyse commerciale et marketing que ceux-là ont des besoins spécifiques que nous pouvons traiter » a ajouté M. Kakou, avant d’évoquer la fraude sur l’électricité qui fait perdre annuellement 30 milliards de FCFA à l’Etat ivoirien.

« La fraude est un fléau depuis la grande crise que notre pays a traversée. Nous sommes organisés pour combattre cette fraude. Ce qui nous intéresse c’est de redresser le rendement global du système qui nous a été confié et en particulier le rendement de la distribution » a-t-il poursuivi.

« Nous avons amélioré les choses. Depuis la sortie de la crise, nous avons atteint un point où nous avons vraiment besoin  de la force publique pour nous accompagner. C’est ce qui se passe aujourd’hui. La force publique nous accompagne pour que nous pussions régler cette question », a ajouté M. Kakou, précisant que « ça (la fraude sur l’électricité) représente une perte d’environ 30 milliards par an à l’Etat » (...)

Lire la suite sur APA



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook