Invité à une cérémonie d'intronisation : Guillaume Soro marque un grand coup dans l'Indénié, tout sur son passage qui affiche un signal fort pour ses ambitions


Soro Guillaume, dans ses attributs royaux, sur la place publique de l'Indénié, où il a été accueilli en liesse par les populations
  • Source: linfodrome.com
  • Date: dim. 18 nov. 2018
  • Visites: 2465
  • Commentaires: 0
C'est un signal fort que Guillaume Soro a marqué par son passage ce samedi 18 novembre 2018 au Palais royal d'Abengourou, la capitale de l'Indénié-Djuablin.

La visite a été brève mais saisissante. Soro Kigbaforo Guillaume, le président de l'Assemblée nationale était à Abengourou ce samedi 17 novembre 2018. Officiellement, il répondait à l'invitation des populations du village d'Adaou. Un village-quartier situé juste à l'entrée sud de la capitale de l'Indénié et qui procédait à l'intronisation de son 15ème chef.

Pour la circonstance, l'ancien leader des forces nouvelles et ex-Premier ministre n'a pas voulu rater l'occasion de marquer l'évènement d'une pierre blanche. C'est d'abord chez Nanan Boa Kouassi III, le Roi de l'Indénié, que le chef du Parlement s'est rendu pour présenter ses civilités au 17ème souverain du trône. Mais, contrairement aux nombreux hôtes qui ont souvent opté pour une visite de l'illustre patriarche à son domicile privé, Guillaume Soro a plutôt souhaité que son entrevue avec Nanan Boa Kouassi III se tienne au Palais royal. Sur place, l'ambiance a été solennelle. Si la population n'a pas été invitée formellement à sortir massivement pour accueillir l'hôte du roi, la visite n'est cependant pas passée inaperçue.

De fait, aux alentours de l'édifice royal, de nombreux jeunes actifs, arborant des tee-shirts sur lesquels on pouvait distinctement lire ‘'GKS TEAM'', étaient mobilisés. Bien plus, c'est Nanan Kouakou Kouao le Patient III, le redoutable chef de canton de Niablé, venu pour la circonstance, qui a accueilli l'hôte du royaume de l'Indénié à l'entrée du Palais. Cela fait, Nanan Angui Amoikon II, le gardien du trône, s'est chargé lui, de conduire Guillaume Soro auprès du roi de l'Indénié.

Ici encore, l'hôte du jour a été reçu avec les honneurs d'un hôte de marque. Au demeurant, les garants de la tradition du royaume de l'Indénié lui ont attribué un nom de règne. Celui de Nanan Amoikon Dihyé, le nom d'un roi de l'Indénié qui aura siégé sur le trône de 1889 à 1892. C'est donc, dans les attributs d'un chef traditionnel, et saluant comme roi, que Guillaume Soro a été accueilli et installé royalement par une population d'Adaou en délire. A ses côtés, on notait la présence de Méité Sindou et de Soul to Soul, son directeur du protocole.

 

Des signes probants

Pour une simple installation d'un chef de village, le moins qu'on puisse dire, c'est que Guillaume Soro n'a pas voulu laisser indifférents les observateurs de la scène politique ivoirienne.

 

Lire la suite sur linfodrome.com


Guillaume Soro Soul to Soul Abengourou Assemblée nationale




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour