Situation socio-politique, Gnamien Konan cogne le pouvoir : « En Côte d'Ivoire émergente, on meurt pour ses opinions politiques, (…) nous sommes des rescapés en sursis »


Gnamien Konan dénonce une forme d'autocratie en Côte d'Ivoire sous Ouattara
  • Source: linfodrome.com
  • Date: dim. 21 oct. 2018
  • Visites: 2656
  • Commentaires: 0
Gnamien Konan continue de se montrer très critique envers le pouvoir actuel en Côte d'Ivoire et fait déjà des propositions en attendant la prochaine réforme de la Cei.

Le président de La Nouvelle Côte d'Ivoire ne tarit pas en critique envers le régime ivoirien actuel. L'ancien ministre de Ouattara, Gnamien Konan continue de cogner le pouvoir à deux ans déjà des prochaines élections présidentielles pour lesquelles il ne cache pas ses ambitions. Dans un post disponible sur sa page facebook, le député de Botro dénonce, sans ménagement, une gestion autocratique du pouvoir sur le sol ivoirien. « Oui en Côte d'Ivoire émergente, on perd son emploi, on fait la prison, pire on meurt pour ses opinions politiques. Patriotes, nous sommes des rescapés en sursis », martèle le parlementaire qui, dans un premier post, récuse formellement les élections locales organisées le 13 octobre dernier et leurs résultats.

L'honorable Gnamien Konan dénonce, en effet, l'illégalité de la Commission électorale indépendante (Cei) qui a organisé ces scrutins. Pour lui, il ne reste plus qu'à attendre 2021, après les prochaines élections présidentielles, pour que ces élections locales soient reprises dans des meillreures conditions. « Une élection organisée par une commission illégale est illégales. Stop. A reprendre en 2021. Stop. », écrit Gnamien Konan sur sa page officielle facebook.

L'ancien membre du gouvernement, qui réaffirme ses ambition pour 2020, va plu (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Gnamien Konan Ouattara Commission électorale indépendante Cei Côte d'Ivoire Botro présidentielle gouvernement emploi élections




Educarriere sur Facebook