Une organisation internationale demande la Libération de Laurent Gbagbo


Edem Kodjo, ex-secrétaire général de l'OUA, Responsable de la Fondation Pax Africana
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 20 août 2018
  • Visites: 2408
  • Commentaires: 14
La Fondation PAX Africana dirigée par Edem Kodjo, ex-secrétaire général de l'OUA, demande la libération de Laurent Gbagbo, à quelque six semaines de la reprise de son procès à la Cour pénale internationale.

La libération de  Laurent Gbagbo donnerait, à n'en point douter, un coup d'accélération au processus de réconciliation engagé par les autorités ivoiriennes, après la crise militaro-politique qu'a connue la Côte d'Ivoire entre 2010 et 2011. Si l'on en croit le communiqué produit le vendredi 17 août 2018, par la fondation PAX AFRICANA.

Cette organisation dirigée par l'ex Premier ministre Togolais Edem Kodjo a en effet appelé à la libération l'ex-président ivoirien, actuellement jugé à la Haye pour crime contre l'humanité. « A l'heure où la Côte d'Ivoire s'apprête à vivre de nouveaux processus électoraux (municipales et régionales en octobre prochain, présidentielle en 2020), et dans la dynamique de la réconciliation, la Fondation «PAX AFRICANA» appelle à une libération prochaine de l'ex-président Laurent Gbagbo, détenu depuis 2011 à La Haye, « pour crimes contre l'humanité », a indiqué le communiqué.

Pour l'organisation dirigée par l'ancien secrétaire général de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA), aujourd'hui Union Africaine (UA), cette libération de Laurent Gbagbo contribuerait à consolider davantage la réconciliation en Côte d&rs (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo La Haye Cour pénale internationale présidentielle réconciliation procès Fondation Union Africaine ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour