X

Révision de la liste électorale / Koua Justin (FPI) en colère : « La CEI est capturée par le groupe d'intérêt RDR et reste téléguidée par le régime Ouattara »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 30 mai 2018
  • Visites: 681
  • Commentaires: 0
Le débat sur la légitimité de l'actuelle Commission électorale indépendante (CEI), refait surface. Depuis l'annonce du démarrage du processus de révision de la liste électorale par la CEI, des voix s'élèvent pour dénoncer une commission électorale ''illégale'', et donc pas habilitée pour mener cette opération. Ci-dessous, Koua Justin, Leader de la jeunesse pro-Gbagbo, prend position.

DES AUTORITES ET/OU COMMISSIONS INDEPENDANTES : LE CAS DE LA CEI

La mise en place d’institutions indépendantes chargées de tâches de surveillance ou de régulation autrefois confiées à des administrations ‘ordinaires’ s’est accélérée dans la plupart des démocraties au cours des deux dernières décennies du XXe siècle.
Des pans entiers de l’intervention publique leur ont été progressivement confiés dans un grand nombre de pays. Elles réduisent le champ du pouvoir administratif-exécutif.
Ces autorités indépendantes doivent être douées d’un haut degré d’expertise et de gestion dont ne dispose pas l’administration classique et avoir une capacité arbitrale, en faisant en sorte que tous les intérêts soient équitablement pris en compte.
Leur mise en place a explicitement correspondu au sentiment de devoir pallier au déficit de légitimité démocratique. Elles ne peuvent être considérées comme de simple service d’un ministère quelconque. Il faut que l’institution indépendante par la compétence et l’impartialité de ses membres, trouve son assise pour aboutir à une formule stabilisée digne de confiance du peuple.
En Côte d’Ivoire, la création de la CEI, après le coup d’Etat de 1999, a correspondu à de nouvelles attentes sociales, à une aspiration, à des processus de décisions plus visibles, plus sensibles au jeu des arguments contradictoires, marquant la distance avec un modèle caractérisé par la centralisation et le secret.
Ainsi, cette institution, résultante du combat du FPI, sera perçue comme la plus objective, la plus impartiale et considérée comme la plus aptes à servir le bien commun. Hélas !
Cette Commission indépendante devrait être caractérisée par :
- L’indépendance : être indépendant définit un statut. C’est se trouver dans une position où l’on peut résister aux pressions, lorsqu’on en subit, où l’on peut se déterminer de façon autonome parce qu’on n’est pas inscrit dans une chaîne hiérarchique, soumise à une autre autorité.
Être indépendant, c’est être libre d’effectuer un choix, ou de prendre une décision.
L’indépendance repose sur le principe de l’inamovibilité des titulaires d’une fonction, sur l’existence de protections spécifiques.
- L’impartialité : l’impartialité définit une qualité, un comportement attrib (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook