Le gouvernement ivoirien définit les entreprises astreintes à « maintenir au moins 10% de leurs effectifs en cas de grève »

  • Source: APA
  • Date: jeu. 17 mai 2018
  • Visites: 593
  • Commentaires: 0
Le gouvernement ivoirien a adopté mercredi un décret définissant les institutions et les entreprises du secteur privé astreintes à « maintenir au moins 10% de leurs effectifs en cas de grève », a annoncé son porte-parole Bruno Nabagné Koné, à l'issue d'un Conseil des ministres.

« Ces entreprises devront s’imposer de maintenir au moins 10% de leurs effectifs en cas de grève », a déclaré M. Bruno Koné, lors d’un point de presse à la présidence.

Il s’agit d’un « décret portant modalité particulière en cas de grève dans le secteur privé », a-t-il dit, soulignant qu'il « est pris en application du code du travail (et) concerne le service minimum en cas de cessation collective et concertée du travail ».

Les institutions et entreprises concernées par ces dispositions sont : les établissements hospitaliers et pharmaceutiques, les entreprises de transport, de distribution et de commercialisation de l’énergie (gaz, électricité, pétrole), a-t-il cité.

Les entreprises de distribution d’eau courante, de transport de fonds, les officines de pharmacie, sont également concernées ainsi que les grossistes de produits pharmaceutiques, les banques, les entreprises de télécommunication, de pompes funèbres, de ramassage d’ordures, d’évacuation et de traitement des déchets ménagers ou industriels, a-t-il ajout& (...)

Lire la suite sur APA



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook