Assemblée nationale : Yasmina Ouégnin obtient un débat sur les « microbes », la colère d'Alain Lobognon

  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 10 mai 2018
  • Visites: 3601
  • Commentaires: 0
L'Assemblée nationale a examiné et adopté, en sa séance publique d'hier mardi 8 mai 2018, l'ordre du jour des travaux parlementaires de la session ordinaire 2018, précisément la période du jeudi 3 mai au jeudi 7 juin 2018.

222 députés ont répondu présent à cette plénière, présidée par la vice-présidente Jeanne Adjoua Peuhmond. La séance a duré environ une heure et demie. Le temps pour les élus d’harmoniser leurs différentes positions sur le contenu de ce calendrier de la session ordinaire.

Notons que ces travaux, qui s'étalent sur un mois, prévoient des séances de questions orales avec débat, dont celle proposée par le député de Cocody, Yasmina Ouégnin, sur le thème «La situation sécuritaire liée au phénomène des enfants en conflit avec la loi appelés «microbes», le lundi 4 juin 2018.

Heureuse de la programmation de sa question, Yasmina Ouégnin a remercié le bureau de l'Assemblée nationale pour les diligences qui ont été faites aux questions orales parce que, dit-elle, lors de l'ébauche, elles ne figuraient pas. Le député de Cocody a souligné que Sidiki Konaté, président de la Commission défense, a retiré sa question pour permettre que son développement soit plus long. «Nous avons travaillé de concert à ce que ces idées se trouvent dans l'énoncé de ma question au moment où je la présenterai devant le commissaire du gouvernement. Il a retiré également sa question pour permettre à l'assistance d'avoir un double temps de parole pour présenter la question par le député que je suis», a expliqué Yasmina Ouégnin.

Le groupe parlementaire ''Vox populi'', auquel appartient le député de Cocody, avait déposé sa question début septembre 2017. Sidiki Konaté, président de la Commission défense, a insisté en déposant la même question, au mois de novembre 2017.

 

Ressentiment. De son côté, Alain Lobognon, député de Fresco, a crié sa colère. Il a demandé le retrait pur et simple de sa question orale avec débat sur le thème «La réforme des modalités de passage en classe supérieure au primaire et au secondaire» programmé pour le 17 mai 2018. Selon M. Lobognon, cette question n'est plus d'actualité au moment où «les enfants sont en train de préparer les examens de fin d'année». «La question de l'école ne saurait être au centre d'un jeu de ping-pong entre le Parlement et le gouvernement. Cette question (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook