La carte nationale d'identité ivoirienne est infalsifiable, assure le DG de l'ONI

  • Source: AIP
  • Date: jeu. 10 mai 2018
  • Visites: 783
  • Commentaires: 0

La carte nationale d’identité (CNI) ivoirienne demeure infalsifiable, a assuré mercredi à Abidjan, le directeur général de l’Office national d’identification (ONI), Konaté Diakalidia, lors d’une journée portes ouvertes de sa structure.

« Nous voulons rassurer les Ivoiriens pour leur dire que la CNI de la Côte d’Ivoire est une carte infalsifiable. Elle a en son sein une puce qui est infalsifiable, les données biométriques qui sont incorporées dans cette puce sont infalsifiables et ne peuvent pas être lues par un autre système autre que celui à la disposition de l’ONI », a indiqué le directeur général de l’ONI.

M. Konaté a expliqué que bien que la fraude soit «un sport au niveau national », sa structure n’en connaît pas. « Nous, de notre côté, face à la fraude que nous constatons sur le terrain, nous avons réactivé le service des investigations et contentieux qui fait un travail formidable et aujourd’hui nous sommes à plus de 46 personnes arrêtées », a-t-il assuré.

« Aujourd’hui, le Gouvernement a décidé de mettre un holà à cette situation, d’abord en demandant l’amnistie de ces personnes en conflit avec leur identité mais également en mettant en place une plateforme qui va intégrer les données civiles, les données d’identification et qui permettra de donner la vérité d’intégrité de l’identité des personnes », a-t-il ajouté.

M. Konaté a aussi rassuré l’ensemble des Ivoiriens quant aux dispositions prises pour le renouvellement des CNI dont la plupart expire en 2019. « Le Gouvernement a pris des dispositions et vous entendrez très bientôt les mesures pour pouvoir régler ce problème », a-t-il indiqué.

« Mais à la réalité, la base de données que nous avons est la base de données de référence de l’identité en Côte d’Ivoire. Ce que nous allons faire si nous devons produire de nouvelles cartes, c’est de reprendre la photo des individus, confirmer leur identité dans la base de données et leur produire leur carte. Si vous avez des données alphanumériques à mettre à jour, on mettra à jour ces données », a-t-il conclu.

(AIP)

gak/cmas