CME – CNAM : Une convention de partenariat officiellement signée entre les deux écoles

  • Source: Educarriere
  • Date: vend. 04 mai 2018
  • Visites: 801
  • Commentaires: 0

La rentrée académique 2018 – 2019 va enregistrer la première promotion de la licence professionnelle française en « Développement durable option efficacité énergétique, énergie de sources renouvelables et domotique ». Un pas de géant pour l’enseignement supérieur ivoirien et surtout pour la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) dont le Centre des métiers de l’électricité (CME) et le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) de Paris, ont signé, le jeudi 3 mai 2018 une convention de partenariat au sein des locaux du CME à Bingerville.

En présence de la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mme Ly-Ramata Bakayoko, de l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, M. Gilles Huberson et du Directeur général de la CIE, M. Dominique Kakou, le directeur du CNAM, le Professeur Christophe Marvillet, a présenté ce diplôme qui devra apporter une plus-value dans des domaines spécifiques du secteur de l’électricité. « Cette formation sera développée en étroite collaboration avec les entreprises et les organisations professionnelle afin de répondre au mieux à leurs besoins et à ceux de leurs salariés », explique-t-il.

Pour le directeur générale de la CIE, la signature de cette convention de partenariat, est une nouvelle étape franchit par son entreprise, dans la mise en œuvre depuis 2015, du projet Campus. « Ce projet vise à faire du centre des métiers de l’électricité, un centre d’excellence régional pour les métiers de l’électricité et de l’industrie, aussi bien dans la formation professionnelle qu’au niveau du premier cycle de l’enseignement supérieur, scientifique et technologique », explique M. Kakou, avant d’indiquer que le CME dispense des formations professionnelles continues et diplômantes, qui ont abouti en juin dernier à 95% de reussite au BTS électrotechnique tandis que 100% des étudiants sont en stage dans des entreprises partenaires du CME.

Quant à M. Gilles Huberson, rappelant les conditions de naissance de ce partenariat, s’est dit heureux que le rapprochement des deux systèmes d’enseignement supérieur, soit une réalité. « Cette offre d’enseignement supérieur franco-ivoirienne s’inscrit dans la stratégie décidée par le président Alassane Ouattara d’appuyer et encourager la coopération dans les domaines de l’enseignement supérieur et technique entre nos deux pays, afin de faire de la Côte d’Ivoire un hub régional pour l’éducation », précise-t-il.

La Ministre de l’enseignement supérieur, Mme Ly-Ramata Bakayoko, saluant ce partenariat, n’a pas manqué de remercier les partenaires industriels ainsi que les entreprises pour leur implication dans le processus de reconfiguration des offres de formations pour les rendre pertinents par rapport aux besoins du marché de l’emploi. « Nous le savons tous, désormais, la professionnalisation des offres de formations supérieurs est une exigence incontournable. Il y va de la crédibilité de notre système éducatif », dit-elle.

Anthony NIAMKE