X

Nomination de sénateurs par le chef de l'État : Des opposants très intéressés
. Le PDCI dépose sa liste de cadres

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 04 avr. 2018
  • Visites: 2648
  • Commentaires: 0
L'information a de quoi surprendre plus d'un : la deuxième chambre du Parlement, le Sénat, qui fera sa rentrée solennelle le mardi 10 avril 2018, est au centre de convoitises, y compris de la part d'opposants au pouvoir d'Alassane Ouattara.

C'est que, suivant les dispositions de la Constitution du 8 novembre 2016, un tiers des sénateurs « est désigné par le président de la République parmi les Ivoiriens reconnus pour leur expertise et leur compétence avérées dans les domaines politique, administratif, économique, culturel, sportif, professionnel et social ».

Alassane Ouattara avait publiquement manifesté son intention de nommer des personnalités politiques de l'opposition dans le futur Sénat. Tant mieux ! Selon une source bien au fait des tractations autour de la nouvelle institution, à l'ombre des revendications sur le processus électoral, des membres de l'opposition s'emploient, depuis peu, à un lobbying dans l'espoir de figurer sur la liste restreinte des « 33 sénateurs » nommés. Ces aspirants au Sénat croient pouvoir y jouer un rôle, ne serait-ce que pour le symbole démocratique : l'écrasante majorité des sénateurs élus, samedi 24 mars 2018, étant issus de la coalition au pouvoir, une présence, même infime, de personnalités de l'opposition rendrait moins monocolore la future assemblée. Alassane Ouattara n'aurait encore rien décidé sur la proportion d'opposants à faire figurer sur sa liste.

A relire: Côte d'Ivoire/ Tout sur le rôle des sénateurs

Propositions. Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) a, de son côté, élaboré et fait acheminer auprès de l'exécutif une liste d'une cinquantaine de cadres. Tous sont proposés au poste de sénateur, apprend une source introduite au sein de la vieille formation. « Ces propositions de cadres sont motivées, c'est-à-dire qu'il est bien expliqué pourquoi untel devrait faire son entrée au Sénat », fait valoir la source. En dehors du Pdci, les autres membres de la coalition au pouvoir, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), attachent de l'intérêt aux 33 postes de sénateurs à pourvoir. S'il est acquis que le Pdci aura des sénateurs nommés, et plus que probablement le poste de président du S&eacu (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook