Bangolo / Attaque d'un poste de contrôle de l'armée : 02 civils tués, 03 assaillants interpellés


(Photo d'archives)
  • Source: fratmat.info
  • Date: dim. 07 janv. 2018
  • Visites: 1452
  • Commentaires: 0
Les éléments des Faci ont interpellé trois membres présumés du commando auteur des coups de feu meurtriers dans le village de Pona-Zibiao.

Quatre hommes lourdement armés ont attaqué dans la nuit du 3 au 4 janvier 2017, à 3h, du matin un poste de contrôle des éléments du Bataillon de sécurisation de l'ouest (BSO) basés dans le village de Ganzon dans la sous-préfecture de Gohouo-Zagna, département de Bangolo.

Cette attaque a fait deux morts au sein des habitants du village. Il s'agit des nommés Kehi Boneka Elysée (20ans) et Zanhan Angenor (25 ans) dont les habitations sont voisines au poste de contrôle visité par les assaillants.

Suite à cette attaque meurtrière, les hommes du lieutenant Coulibaly Moussa dit Moses, chef du détachement des Forces armées de Côte d'Ivoire (Faci) de Bangolo informés par un noctambule qui a formellement identifié un des quidams, ont interpellé trois membres présumés du commandos auteur des coups de feu meurtriers dans le village de Pona-Zibiao.

Il s'agit d' Oulaï Serge, Blehi Ricardo et Fahé Landry. Un sous-officier présent lors de leur interpellation a indiqué que l'un des interpellés est un ex- milicien du FLGO (Front de libération du Grand Ouest) qui e (...)

Lire la suite sur fratmat.info



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook