Des auteurs de l'attaque du fourgon de la SOTRA arrêtés

  • Source: AIP
  • Date: mar. 07 nov. 2017
  • Visites: 2404
  • Commentaires: 4

Des auteurs de l’attaque du fourgon de la Société des transports abidjanais (Sotra) qui ont été arrêtés par les services de la police criminelle ont été présentés lundi à la presse à la direction de la police criminelle à Abidjan.

Selon le directeur de la police criminelle, le commissaire principal, Elloh Raymond, l’attaque du fourgon de la Sotra a été perpétrée majoritairement par des individus qui se sont évadés du palais de justice d’Abidjan, le 08 août.

Il a rappelé que le 23 octobre, ses services ont été avisés par PC radio, de l’attaque d’un fourgon de la Sotra à Port-Bouët, transportant la somme de 23 millions de FCFA. « Avant le fourgon, ils ont désarmé des policiers en faction à la gare de Bassam, ils ont emporté leurs armes », a indiqué le commissaire.

Poursuivant, le commissaire a expliqué que lorsque les bandits se sont évadés de la prison du palais de justice, ils se sont retrouvés pour la plupart au Mali où ils ont changé d’identité avant de revenir en Côte d’Ivoire. « C’est à partir de cette fausse identité qu’ils opéraient », a-t-il relevé.

« Alors que les investigations étaient en cours dans notre service aux fins d’identifier et d’interpeller les auteurs de ce vol à main armée, le commissariat du 3ème arrondissement d’Adjamé a conduit et mis à notre disposition un individu. En fouillant dans nos bases de données nous nous sommes rendu compte qu’il s’appelait Touré Aboubacar alias Gouverneur. C’est à partir de là qu’on a compris qu’il y avait l’histoire du palais et du fourgon », a expliqué le directeur de la police criminelle.

Parmi les individus interpellés dont Touré Aboubacar alias Gouverneur, Koné Abdoul Aziz, Sidibé Kassim, Flindjoua Amidou, figure un machiniste de la Sotra ayant donné l’information, Traoré Souleymane.

Un bandit, Sidibé Kalifa alias Saha, le chef du gang, a été abattu dans la région de Séguéla au moment de son interpellation lors des échanges de coups de feu avec le CCDO.

Quatre fusils AK47, quatre chargeurs de fusils AK47, 102 munitions de calibre 7,62 mm de AK47, deux radios émetteurs récepteurs de la police, deux pistolets automatiques et un chargeur de pistolet automatique ont été saisis.

(AIP)

gak/cmas




Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook