Le boulevard Nangui Abrogoua d'Adjamé sera fermé lundi pour une opération de propreté

  • Source: AIP
  • Date: dim. 08 oct. 2017
  • Visites: 1668
  • Commentaires: 1

Le boulevard Nangui Abrogoua situé dans la commune d’Adjamé à Abidjan va être momentanément fermé lundi pour une opération de propreté grandeur nature, a annoncé samedi la ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, Anne Désirée Ouloto.

« Nangui Abrogoua sera momentanément fermé lundi matin pour permettre aux services dédiés à la propreté de ce boulevard de le débarrasser de tous ces déchets et de tous les objets encombrants », a annoncé Anne Ouloto lors d'un point presse, à l’issue de la 8ème édition de l’opération Grand ménage qui s’est focalisée sur le boulevard Valéry Giscard d’Estaing (VGE).

Elle a expliqué que ses services ont décidé de prendre à bras-le-corps la situation d’insalubrité généralisée de Nangui Abrogoua pour préserver la santé des populations. «Ce qui se passe sur le boulevard Nagui Abrogoua est inacceptable. La santé des populations est affectée et on ne peut pas accepter cela! J’invite les citoyens ivoiriens à soutenir cette initiative-là. Nous ne devons pas continuer de mettre la vie des populations en danger sur cet espace. C’est une question de protection civile et de santé publique », a déclaré Anne Ouloto.

Mais avant, le ministre a assuré de redorer le blason du VGE à l’occasion de cette énième édition de l’opération Grand ménage. « Pour cette édition-ci, nous avons décidé de mettre l’accent sur le VGE. Vous savez que ce boulevard est la vitrine de notre pays et nous avons malheureusement constaté que les sites déjà traités de la place Akwaba jusqu’au restaurant Aboussouan ont été recolonisés et cela est vraiment déplorable », a-t-elle assuré.

Selon elle, le désordre ne va plus se perpétuer sur cet axe trop souvent assujetti à la divagation des animaux, à la vente de véhicules d’occasion et au transport de sable et de gravier qui agressent la chaussée. «Nous allons continuer cette opération jusqu’à assainir le VGE de façon totale. J’en appelle à la responsabilité de tous les Ivoiriens, de tous les transporteurs de sable et de gravier pour revoir leur mode de transport car désormais, le pollueur va payer et plus jamais nous n’accepterons cela », a-t-elle promis.

(AIP)

gak/cmas




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour