Affaire « Le préfet de Taabo gifle son chef cab » : Les propos du ministre Bandaman Maurice qui risquent de jeter de l'huile sur le feu


Les propos du ministre Bandaman Maurice risquent de jeter de l’huile sur le feu
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 12 juil. 2017
  • Visites: 2632
  • Commentaires: 0
Récemment, Linfodrome évoquait dans ses colonnes une affaire relative au préfet de Taabo, Mme Ouattara Matenin, qui avait eu la maladresse de gifler en public son chef de cabinet. Si les tensions sont descendues entre l'autorité préfectorale et les agents, la dernière sortie du ministre Maurice Bandaman risque d'envenimer encore les choses.

Il se serait bien pris qu’il se serait tu tout simplement. La dernière sortie du Ministre de la Culture et de la Francophonie et député de la ville de Taabo, Bandaman Kouakou Maurice, ce week-end dans ladite localité, risque de jeter de l’huile sur une situation que le Ministère d’Etat, ministère de l’Intérieur et de la Sécurité avait usé de tact pour résoudre.

A relire: (Elle gifle son chef de cabinet en public : Les agents du Ministère de l'Intérieur en grève contre le Préfet de Taabo)

En marge d’une rencontre samedi dernier dans la ville, le ministre Bandaman Maurice, resté pourtant muet depuis le début de ce scandale, s’y est invité, déclarant que le préfet Ouattara Maténin est victime d’« un matraquage médiatique » monté sur des faits mensongers. Pour marquer son soutien à Madame le préfet, celui qui cumule les postes de ministre et député envisage de tenir les jours à venir une conférence de presse en présence des élus, cadres et populations de Taabo.

A relire: (Ministère de l’Intérieur : Fortes pressions sur le Chef de cabinet giflé par Mme le Préfet de Taabo)

Une sortie jugée ‘’hasardeuse’’ par certains dans la mesure où celle-ci pourrait susciter encore la colère des agents du Ministère de (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Offres d'emploi du jour