Politique nationale / Amadou Soumahoro explose : « Si le FPI revient au pouvoir, nous faisons nos valises pour l'exil »


(Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: vend. 08 juil. 2016
  • Visites: 2317
  • Commentaires: 1
Un retour au pouvoir du Front populaire ivoirien (FPI) serait une véritable catastrophe pour les partis membres du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). C'est du moins l'idée que porte Amadou Soumahoro, président du Directoire de la coalition au pouvoir et aussi Secrétaire général par intérim du Rassemblement des Républicains (Rdr).

Il l'a exprimé lors d'une conférence de presse animée hier, jeudi 7 juillet 2016 au siège du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) à Cocody. « Ne perdons pas ce pouvoir. Que Dieu nous en garde. Si ceux-là (le Fpi, ndrl) reviennent au pouvoir, nous faisons nos valises pour l'exil, a-t-il déclaré ». Poursuivant, il a mis en garde ceux qui, au sein des différents membres du Rhdp feraient des calculs politiques en fonction d'une éventuelle alliance avec le Fpi. « Nous avons fait alliance avec le FPI. Est-ce que le Pdci connait le Fpi? Quand vous mettez le Fpi au pouvoir, vous êtes la première victime. Faisons nos palabres, mais ne perdons plus le pouvoir, a-t-il prévenu. Si on perd le pouvoir, que Dieu nous en garde, nous nous retrouverons en exil Rechercher exil avec nos femmes, nos petits-enfants. Jouons avec tout, ne jouons pas avec la perte du pouvoir,  Si nous perdons le pouvoir, nous, nos enfants et nos petits enfants iront en exil pour de bon. Ce n'est pas une affaire de Rdr ni Pdci encore moins Udpci, Mfa ou Upci. Alors faisons attention ». Et d'ajouter: « Il est mieux de faire nos palabres interne en étant au pouvoir plutôt qu'en exil. Si par notre égoïsme, nos petits calculs, nous faisons qu'ils reviennent au pouvoir, préparons nos valises ». 

Dans ce sens, Amadou Soumahoro a invité les militants des partis de la coalition houphouétiste à se fier  à leurs leaders en ce qui concerne l'après-Ouattara. Sur cette question, il a notamment indiqué ne pas être opposé à l'arrivée d'un cadre issu du Pdci au palais présidentiel après Alassane Ouattara. «L'alternance se fera au sein de la grande famille houphouétiste. Nous avons dépassé ce problème. Qu'un cadre du Pdci arrive au pouvoir en 2020 n'est un problème pour personne. Si cela se passe dans le cadre du Rhdp, quelle fête. Nous travaillons à ce que plus personne ne nous divise », a souhaité celui qui a occupé le poste de ministre du Commerce. La question du parti unifié en construction entre les acteurs politiques houphouétistes a été l'un des sujets évoqués au cours de la rencontre entre le premier responsable du Rdr et la presse. Amadou Soumahoro s'est félicité du travail déjà effectué par l'équipe en charge de traduire en réalité ce projet porté par Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié

« En septembre, nous seront en mesure de dire à nos mandants que les conditions sont réun (...)



Lire la suite sur Soir Info


Commerce Côte d'Ivoire Henri Konan Bédié Alassane Ouattara Amadou Soumahoro Pdci Rhdp Front populaire ivoirien FPI Houphouétiste Rassemblement Cocody



Educarriere sur Facebook