Après son limogeage du gouvernement : Voici le point de chute de Charles Diby Koffi


Charles Diby Koffi est pressenti au poste d’ambassadeur à Bruxelles. (Photo DR)
  • Source: Soir Info
  • Date: lun. 11 avr. 2016
  • Visites: 8019
  • Commentaires: 0
« Excellence Monsieur l'ambassadeur ». C'est par cette formule de politesse diplomatique que devrait-on appeler ou désigner, dorénavant, Charles Diby Koffi, ancien ministre des affaires étrangères.

Sorti du gouvernement, avec Gnénéma Mamadou  Coulibaly, par l'affaire du «  mandat d'amener » lancé par la juge parisienne Sabine Kheris, contre Soro Guillaume, le président de l'Assemblée nationale, Charles Diby Koffi, ancien chef de la diplomatie ivoirienne, devrait atterrir, dans les prochains jours à Bruxelles, en Belgique.  Un mandat d'amener avait été lancé  contre Guillaume Soro  en décembre 2015 parce qu'il avait refusé de répondre à plusieurs convocations de la juge Sabine Khéris. Pourtant,  Guillaume Soro était l'un des représentants officiels de la Côte d'Ivoire à la conférence Cop 21 sur le climat et bénéficiait du statut diplomatique. La justice française recherchait le deuxième personnage de l'État ivoirien dans le cadre d'une instruction sur une plainte de Michel Gbagbo, le fils de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo. La gestion, pour le moins approximative de ce dossier a irrité le chef de l'État, Alassane Ouattara qui a décidé de se séparer des deux ministres. Sur le carreau depuis le 12 janvier 2016, suite au remaniement ministériel, Charles Diby Koffi est press (...)

Lire la suite sur Soir Info


Côte d'Ivoire État Laurent Gbagbo Michel Gbagbo Alassane Ouattara Soro Guillaume Guillaume Soro Belgique Bruxelles gouvernement Assemblée nationale remaniement ministériel ivoirien Excellence




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour