Commerce en Côte d'Ivoire : Le pays est dans sa période de solde générale


(Photo d'archives)
  • Source: L'Intelligent d'Abidjan
  • Date: vend. 11 mars 2016
  • Visites: 2585
  • Commentaires: 0

Depuis le jeudi 10 mars 2015, la Côte d'Ivoire a débuté sur l'ensemble de son territoire, une semaine des consommateurs qui se traduit par des soldes sur l'ensemble du territoire. Ainsi, du 10 au 31 mars, les consommateurs vont acheter leurs articles et produits à des prix réduits.

Nous nous sommes rendus au Plateau ce jeudi 10 mars 2016 et nous avons pu constater tous les magasins, sans exception, affichaient des pancartes où était écrit en caractère bien visible le mot « SOLDE » avec les pourcentages montrant la réduction des prix des articles. « Les soldes favorisent un écoulement accéléré de marchandises en stock dont des exemplaires ont été proposés à la vente depuis au moins un mois et comportent une réduction de prix, qui peut aller jusqu'à une revente à perte, dans la limite du stock à écouler », nous a indiqué M. Rodrigue, directeur clientèle d'un grand magasin d'articles électroménagers au Plateau. Selon ce dernier, ce sont des injonctions du gouvernement via le ministère du Commerce qui enjoint aux commerçants de baisser le prix de leurs marchandises sur une période bien donnée. Est-ce que les prix baissent vraiment ? Notre interlocuteur a été clair : « c'est la loi qui nous l'impose. Il faut la respecter ». Dans un magasin proposant des vêtements, nous avons constaté une foule importante. « Il faut être parmi les premier afin d'avoir les meilleurs choix. Car quelques jours après, ce n'est plus la même chose », affirme Eric N. jeune ingénieur en télécommunication et grand habitué des soldes. « J'ai j'habitude de faire de bonnes affaires en cette période », avoue-t-il. Mais tout le monde ne trouve pas satisfaction vis-à-vis des prix. C'est le cas de dame Cissé. « Une de mes connaissances m'a dit que je pouvais avoir des marchandises à moindre coût dans cette période de soldes. Mais, quand je vois les prix qu'on me propose, je n'ose imaginer les prix réels sans soldes », fulmine-t-elle qui voulait s'acheter un réfrigérateur avec toutes les fonctions possibles. Les 150.000 FCFA qu'elle a prévu dans son budget n'ont semble-t-il pas suffit.

Selon la note que nous avons reçue de Dr Bah-Koné Ranie-Didice, responsable du Secrétariat Technique Conseil National de Lutte contre la Vie Chère (CNLVC), par décision prise en Conseil des ministres le mercredi 6 mars 2013, il a été institué deux périodes de soldes générales en Côte d'ivoire : du 10 au 31 mars et du 10 au 31 août. L'objectif visé est de stimuler l'activité commerciale au cours de ces périodes par des ventes à prix réduits. Malheureusement, après bientôt quatre années, ces périodes demeurent encore méconnues de la plupart des consommateurs. Seules les personnes bien informées en profitent véritablement.

Concernant le taux de réduction des marchandises, on apprend qu'il est à la convenance des commerçants. Comme le précisait M. Jean Louis Billon, ministre du Commerce sur la question, les commerçants tous sans exception ont l'obligation afficher la mention « solde» sur leurs magasins et le pourcentage de réduction de prix par rapport à ce qui se faisait avant l'entrée en période de solde. S'il y en a qui décident de faire 40% de réduction, il faut qu'on voit le prix avant et le prix moins les 40% de réduction, et ainsi de suite. Le consommateur doit être informé de sorte qu'il sache l'économie qu'il réalise en pratiquant ses courses pendant la période de solde. « Les soldes sont motivées pour relancer le commerce dans une période où le commerce traditionnellement diminue. En général entre le mois de septembre et la fin de l'année, il y a la rentrée scolaire, vous avez toujours des ventes, donc le commerce fonctionne normalement. Il y a les fêtes de fin d'année, le commerce est stimulé. Après les fêtes, ce commerce diminue fortement pour arriver au mois de février avec un évènement comme la Saint-valentin, où il y a une légère remontée. Et après ça rechute. Donc on stimule le commerce au mois de mars et on le stimule au mois d'aout, qui est un mois creux avant le mois de septembre où le commerce reprend normalement. Voilà ce qui motive cette décision », expliquait-il lors d'une émission sur le sujet.

Ce qu'il faut donc savoir sur la question, c'est que la première période de solde est lancée et prend fin la fin de ce mois. Pour l'occasion, la Fédération des Consommateur de Côte d'Ivoire va lancer sa campagne sur les soldes, le mardi 15 mars 2016 au Palais de la culture. Ce sera l'occasion de sensibiliser les populations afin de les amener à fréquenter les magasins pour faire de bonnes affaires.

Olivier Guédé




Commerce Côte d'Ivoire client Jean Louis Billon Plateau gouvernement Conseil des ministres soldes rentrée scolaire budget



Educarriere sur Facebook