Affaire ''un témoin envoyé de force à la CPI'' : Fatou Bensouda dit tout
Ce qui va se passer à la reprise du procès de Gbagbo


(Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: jeu. 03 mars 2016
  • Visites: 3597
  • Commentaires: 1
Le Bureau du Procureur de la Cour pénale internationale (Cpi) a réagi aux informations selon lesquelles, Mohamed Sam Jichi dit Sam l'Africain a été pris de force et emmené, dans la nuit du samedi 27 février 2016, à La Haye.

C'est Sam l'Africain lui-même qui en a parlé, lundi 29 février 2016, dans des journaux ivoiriens. Quand nous avons envoyé un mail, lundi, au Porte-parole de la Cpi, Fadi El Abdallah, pour en savoir davantage, il a transmis les questions au Bureau de la Procureure Fatou Bensouda. Pour ce Bureau, nos questions « semblaient s'adresser plus spécifiquement » à l'ex-ministre gambienne de la Justice et à son équipe. C'est pourquoi, les réponse ont été données par Pascal Turlan, le Conseiller de la Procureure de la Cpi.  A la question de savoir : « Est-ce qu'il est vrai qu'un mandat d'amener a été lancé contre des témoins qui ne voulaient plus aller témoigner dans l'affaire le Procureur c. Gbagbo et Blé Goudé ? », le Conseiller de Fatou Bensouda a répondu ceci : « Cette information est fausse. Aucun témoin n'a été ou n'est l'objet (...)

Lire la suite sur Soir Info


Gbagbo Blé Goudé Sam l'Africain Fatou Bensouda La Haye Cour pénale internationale Cpi ivoiriens




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour