Formation du nouveau gouvernement : La « liste noire » du PDCI, rejetée par Ouattara


La culture gérontocratique du Pdci a joué un mauvais tour au parti dans la formation du nouveau gouvernement (Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: sam. 16 janv. 2016
  • Visites: 2934
  • Commentaires: 0
Le gouvernement Daniel Kablan Duncan 3 est connu depuis mardi 12 janvier 2016. La reconduction quasi-totale des ministres issus du Parti démocratique de Côte d'Ivoire ( Pdci-Rda), là où le Rassemblement des Républicains (Rdr) a accru son capital de représentation, avec six personnalités sur les neuf entrants, est au cœur des interrogations.

Qu'est-ce qui a pu se passer dans le camp du parti du «bouddha de Daoukro »,  pour que les choses se terminent de façon chimérique pour ceux dont l'entrée au gouvernement avait été célébrée avant le jour J.  Maurice Kacou Guikahué, Secrétaire exécutif du Pdci, concentre sur lui, un torrent  des critiques des cadres et militants,  comme étant l'unique responsable de cet événement fâcheux. 

Il ressort, en effet, de nos investigations que le président du parti, Henri Konan Bédié, dans le cadre de la formation de ce gouvernement,  a laissé mains libres à Maurice Kacou Guikahué, Secrétaire exécutif du parti, de lui proposer une « liste blanche »  d'une douzaine de personnalités « acceptables et fiables »,  susceptibles d'entrer au gouvernement.  C'est cette « liste blanche » qui  ne devrait être composée que de gens «  acceptables et fiables », qui allait  servir de document de base  aux discussions avec le président de la République, Alassane Ouattara lors de leur rencontre à Daoukro.  Mais, en lieu et place d'une « liste blanche », Maurice Kacou Guikahué aurait plutôt proposé une «  liste noire », composée  essentiellement des membres du secrétariat exécutif du  Pdci-Rda. Laquelle liste a hérissé le président Alassane Ouattara, puisque comprenant des noms des personnalités dont l'image passe moins bien, tant auprès de l'opinion que du président lui-même.  Car,  pour Maurice Kacou  Guikahué, les nouveaux entrants  devraient sortir de cet organe  du Pdci, qui se présente comme  le «  gouvernement du parti ».

Sur la base de cette thèse, il  aurait  réussi à emballer  Bédié sur la  nécessité de faire  table-rase des anciens ministres présents au gouvernement, dont Patrick Achi qui totalise  plus d'une quinzaine d'années. Il propose  alors un document rassemblant  les noms d'individus, tous presque septuagé (...)

Lire la suite sur Soir Info


Côte d'Ivoire don Henri Konan Bédié Alassane Ouattara Guikahué Daniel Kablan Duncan Patrick Achi Pdci Rassemblement Daoukro gouvernement formation




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour