Face aux cadres du Haut Sassandra: Ouattara rompt le silence sur Tagro et Bohoun Bouabré

  • Source: L'inter
  • Date: lun. 28 sept. 2015
  • Visites: 4373
  • Commentaires: 1
Après quasiment quatre ans, le président de la République s'est souvenu des anciens ministres Désiré Tagro et Bohoun Bouabré, tous deux décédés.

Alassane Ouattara échangeait, hier après midi à la préfecture de Daloa, avec les cadres de la région du Haut-Sassandra d'où sont originaires ces deux personnalités. A cette rencontre, le chef de l'Etat a apporté sa compassion aux populations de cette région qui a connu des moments très douloureux pendant la crise post-électorale avec son lot de morts, d'exilés et de prisonniers. Parlant pour la première fois en public, des collaborateurs de l'ex-président Laurent Gbagbo, actuellement en attente de procès à la Haye, Ouattara a fait des révélations. Assis aux côtés de Babaud Darret, seul ministre de la région, le chef de l'Etat a fait savoir que ces deux anciens cadres de la région du Haut Sassandra ont partagé chacun quelque chose avec lui, à un moment donné de leur existence. «Tagro était mon ami. Nous nous sommes rencontrés à plusieurs occasions. Il était intermédiaire entre Laurent Gbagbo et moi. Quant à Bouhoun Bouabré, il était un ministre que j'ai aussi aidé dans l'intérêt de la Côte d'Ivoire», a-t-il raconté, affirmant être venu dans cette contrée (...)

Lire la suite sur L'inter


Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo Alassane Ouattara Daloa Sassandra exilés procès crise post-électorale




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour