Présidentielle de 2015 / Pour contraindre Ouattara au dialogue : Banny, Koulibaly, KKB et Essy annoncent une marche sur la RTI et la CEI


(Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: mer. 23 sept. 2015
  • Visites: 2107
  • Commentaires: 0
Une gigantesque marche populaire, le lundi 28 septembre 2015, sur la Radiodiffusion télévision ivoirienne ( Rti) et la Commission électorale indépendante (Cei). Voici la trouvaille de Charles Konan Banny, Koulibaly Mamadou, Essy Amara et Kouadio Konan Bertin (KKB), tous candidats à la présidentielle d'octobre 2015, pour pousser Alassane Ouattara au dialogue.

«  C'est pourquoi, ici et maintenant, nous appelons toutes les forces vives, toutes les candidates et tous les candidats à nous rejoindre dans la marche que nous organisons sur la Rti  et  la Cei, le lundi 28 septembre 2015. Il ne faut jamais pousser le peuple à bout ! », a lancé Banny.  La Rti, selon lui, est un «  symbole, c'est notre télévision à tous  » qu'il faut libérer. Cet appel des quatre (4) candidats est intervenu au terme d'un  réquisitoire en règle qu'ils ont fait  du processus électoral en cours.  Au cours d'une conférence de presse qu'ils ont co-animée, lundi 21 septembre 2015, au domicile de l'ancien Premier  ministre de Laurent Gbagbo (Banny) à la Riviera-Beverly, ils ont laissé exploser leur colère, quant aux conditions «  inacceptables », dans lesquelles, ces élections seront organisées. En cause, la Commission électorale indépendante ( Cei), dont il réclame la refonte pure et simple. Selon Banny, la Cei, dans  sa composition actuelle,  « viole la loi ivoirienne »,  notamment dans  « ses attributions, ses modalités de fonctionnement et ses relations avec les autres institutions de la République ». Il semble judicieux, à leurs yeux,  « de confier l'organisation des élections à une commission électorale véritablement indépendante, constituée de personnalités au-dessus de tout soupçon, issues de la société civile ».  Charles Konan Banny, K.K.B, Koulibaly Mamadou et Essy Amara, réclament donc, la recomposition de la Cei ;  la révision de ses attributions et de son mode de fonctionnement, afin qu'elle soit conforme à la Constitution ; la remise à plat du code électoral, avec des modalités de dépouillement, de publication, de transport, permettant la transmission, en temps réel des résultats à la commission électorale, aux observateurs et aux QG des candidats ;

 

« Libérer » la Rti et la Cei

l'accès équitable pour tous les candidats à l'élection présidentielle aux médias de service public ; le financement transparent et équitable des candidats ; la sécurité des électeurs, des candidats et des élections. S (...)

Lire la suite sur Soir Info


Laurent Gbagbo Alassane Ouattara KKB Kouadio Konan Bertin Banny Commission électorale indépendante Cei Riviera élection présidentielle candidats Constitution élections ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour