Présidentielles 2015 : Des Ivoiriens s'en prennent à Tiburce Koffi et à Doumbia Major à Paris - La candidature de Banny au centre de la dispute


(Photo d'archives)
  • Source: L'Inter
  • Date: lun. 17 août 2015
  • Visites: 2396
  • Commentaires: 0
L'exercice n'aura pas été un jeu de routine pour Tiburce Koffi et Doumbia Major. Deux des panélistes de la conférence organisée le samedi 8 août dernier au centre international Kellermann de Paris sur les enjeux de l'élection présidentielle 2015 en Côte d'Ivoire.

Initiative du comité de soutien Charles Konan Banny qui lançait ainsi officiellement ses activités, il s'agissait pour son président Liadé Gnazegbo et la trentaine de membres de son bureau, à travers cette rencontre, de convaincre leurs invités (plus de 300 Ivoiriens) à porter leur choix sur leur candidat au scrutin présidentiel du 25 octobre prochain. Pour y arriver, Assi Adou et Georges Kouakou, connus comme militants très actifs du Pdci-Rda en France, ainsi que Tiburce Koffi et Doumbia Major, ont prononcé des communications relatives à ces élections.

Doumbia Major, ancien compagnon du président Alassane Ouattara et vice-président actuel de la Coalition nationale du changement, a fait remarquer aux Ivoiriens, par le biais de ses auditeurs, que le président Alassane Ouattara les a trompés. « Il avait demandé 5 ans pour changer le quotidien des Ivoiriens. Quel est le bilan aujourd'hui ?» s'est-il interrogé, soulignant que les travaux d'infrastructures routières dont ne cesse de se targuer le chef de l'Etat sont, en réalité, "de gros business pour faire profiter sa famille sur le dos des Ivoiriens". Il a donc appelé les Ivoiriens à demeurer mobilisés pour déboulonner celui là, qui a-t-il dit, leur a fait assez de torts.

Pour sa part, Tiburce Koffi, après avoir retracé la vie politique nationale rythmée, a-t-il dit, depuis 1993 par des crises successives dont les principaux responsables sont Bédié, Ouattara et Gbagbo, il a invité les Ivoiriens à tourner la page de cette classe politique pour permettre à la Côte d'Ivoire de véritablement redémarrer avec un nouvel homme. A savoir Charles Konan Banny, qu'il a présenté comme ayant toutes les capacités intellectuelles et politiques pour remettre la Côte d'Ivoire sur la voix de la stabilité. Tout comme eux, Assi Adou, natif d'Adzopé et Georges Koffi, ont rappelé la Côte d'Ivoire sous Houphouët-Boigny, avant de la présenter comme une tristesse sous Alassane O (...)

Lire la suite sur L'Inter


Côte d'Ivoire Bédié Gbagbo Alassane Ouattara Banny Doumbia Major Tiburce Koffi Pdci Adzopé France Paris élection présidentielle candidat élections Ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour