Côte d'Ivoire
Présidentielle / 1er meeting de la CNC : les opposants démontent Ouattara

  • Source: linfodrome.com
  • Date: dim. 21 juin 2015
  • Visites: 3603
  • Commentaires: 1
Le meeting annoncé par la Coalition nationale pour le changement (Cnc), la plate-forme des opposants, s'est tenu à Yopougon, samedi 20 juin 2015, à la place Ficgayo.

Pour leur premier rassemblement populaire, les présidents des partis membres de Cnc ont tous répondu présents. Charles Konan Banny, Koudio Konan Bertin dit Kkb, Mamadou Koulibaly, Kouamé, Sangaré Abou Drahamane et tous les autres étaient là. Et se sont exclamés : "enfin, enfin, enfin, quatre ans après l'arrivée de Ouattara au pouvoir, l'opposition peut tenir un meeting en paix". Ils ont dénoncé « le régime dictatorial » de Ouattara. En effet, le député Konan Kouadio Bertin (Kkb) a déclaré : « il a fallu attendre la fin de son mandat pour que l'opposition puisse tenir un meeting en Côte d'Ivoire... Je le félicite enfin qu'il ait compris que la démocratie, c'est comme cela qu'elle s'exerce. Le droit à la différence doit être respecté. Et vous voyez que les Ivoiriens peuvent tenir un meeting sans qu'il y n'ait une seule blessure. C'est ça qui est ivoirien...».

Prenant à témoin les forces de sécurité nationales et internationales qui ont assuré la sécurité du rassemblement, et vu l'ambiance pacifique dans laquelle il s'est déroulé, Laurent Akoun du Fpi interroge: « Qui est violent en Côte d'Ivoire ? Qui n'aime pas la paix ». Car selon les leaders, le pouvoir a fait croire que ce meeting allait entraîner des débordements et des troubles. Pour Akoun, la paix ne peut être une réalité dans un pays que si ses lois sont respectés « Le respect de la Constitution, de toutes les lois de la République et le respect de tous les règlements. C'est cela le fondement d'une paix durable » a-t-il déclaré avant d'interpeller le pouvoir Ouattara. « Laissez-nous faire nos manifestations tranquillement », a t-il réclamé. Puis de poursuivre : « comment bâtir le pays de la vraie fraternité quand on jette en prison depuis quatre ans des citoyens sans jugement », a décrié Akoun Laurent.

Le bilan de Ouattara n'a pas échappé aux critiques des opposants. Mamadou Koulibaly a soutenu que le bilan du président sortant « est nul », relevant ses mesures pour appauvrir les Ivoiriens. C'est le message qu'il a envoyé les militants dire aux populations ivoiriennes, mais dans un langage courtois, pour les faire adhérer à la cause de la Cnc pour une alternance pacifique. Et Kkb de préciser que Ouattara n'a rien apporté à la Côte d'Ivoire, si ce n'est « 15 ans de retard ». Il a affirmé que les grands chantiers (l' (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Yopougon Mamadou Koulibaly Banny Ouattara Fpi Côte d'Ivoire Constitution opposition




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour