Performance des entreprises : La CGECI crée un indice dédié au secteur privé

  • Source: fratmat.info
  • Date: mar. 12 mai 2015
  • Visites: 2083
  • Commentaires: 0

La Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire (Cgeci), en collaboration avec Bloomfield investment corporation (agence de notation panafricaine spécialisée dans l'évaluation du risque de crédit) a présenté, ce lundi 11 mai, à la presse nationale et internationale, l'Indice de performance du secteur privé (Ipsp-Ci), à la maison de l'entreprise, à Abidjan-Plateau.

Expliquant cette nouvelle mode d'évaluation des entreprises, Stanislas Zézé, président directeur général de Bloomfield investment, dira que cet indice du secteur privé, propriété du patronat, est une initiative à saluer. Car, elle montre que la Côte d'Ivoire est dans la dynamique de l'innovation avec cette mesure qui permettra de déterminer l'activité économique, voire les activités du secteur privé en Côte d'Ivoire.

Pour lui, l'indice à deux  composantes, à savoir l'indice environnement  qui indique l'état de l'environnement des affaires et l'indice activité qui concerne l'activité intrinsèque du secteur privé. Cet instrument va se mesurer sur une échelle comprise entre 0 et 100 et une variation positive s'interprètera comme une amélioration de l'environnement des affaires et vice versa.

Si l'indice environnement est calculé comme une moyenne pondérée de huit variables (indice éducation, stabilité politique, état de droit, gestion macroéconomique, crédit intérieur fourni au secteur privé, indice de performance logistique), l'indice activité est quant à lui calculé comme une moyenne pondérée d'indices sectoriels où la pondération est fonction de la contribution du secteur au Pib marchand.

Par conséquent, pour connaître les résultats des performances, Stanislas Zézé dira qu'ils correspondent à la somme pondérée des indices environnement et activité. Tout en signifiant que les résultats des évaluations qui se feront mensuellement, permettront aux investisseurs de prendre des décisions vis-à-vis de leur activité et de leur rendement. Tout comme ils déboucheront sur l'institutionnalisation du secteur privé.

Contrairement aux indices de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) qui interviennent au niveau micro et le Doing business qui ne concerne que l'environnement des affaires, le patron de Bloomfield investment soutient que l'Ipsp-Ci est à un niveau macroéconomique.

« Il est important pour tout investisseur de connaître la température des entreprises et voir comment les opérateurs perçoivent l'activité économique », indiqueJean Kacou Diagou, président de la Cgeci. Qui poursuit en disant qu'ainsi l'Ipsp-Ci servira au pouvoir public et aux bailleurs de fonds parce que conçu avec des outils performants...

Lire la suite sur fratmat.info




Diagou Côte d'Ivoire Plateau Abidjan Doing business Cgeci



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour