Guéguerre avec le sommet de l'État : Après son père, la fille de Tiburce Koffi se déchaîne contre le pouvoir

  • Source: L'Inter
  • Date: mer. 04 mars 2015
  • Visites: 4585
  • Commentaires: 11
Dans cette lettre ouverte, Aude-Melody Mokan Cole-Koffi, la fille de Tiburce Koffi, répond, depuis les USA, à Touré Mamadou, Conseiller technique chargé de la Jeunesse et des Sports à la présidence de la République. Ce dernier a révélé, récemment, à Yamoussoukro, que c'est le chef de l'État qui paye les cours de la fille de Tiburce Koffi aux Usa.

Lettre ouverte à M. Touré Mamadou,

Conseiller technique chargé du Sport et de la Jeunesse

 

Je me nomme Aude-Melody Mokan Cole-Koffi, fille de Tiburce Koffi. Je suis détentrice d'un Master en Ingénierie Financière et actuellement étudiante en Contruction Management Engineering (Genie Civil) aux Etats-Unis, en Caroline du Nord où je prépare un bachelor. Monsieur le Conseiller technique, j'ai lu sur les réseaux sociaux, des propos que vous avez tenus à mon endroit et à l'encontre de mon père que vous avez traité d'ingrat lors d'un meeting politique que vous avez animé à Yamoussoukro, la semaine dernière. Au cours de ce meeting, vous avez affirmé que c'est le président de la République, Son Excellence M. Alassane Ouattara, qui paye mes études ici, aux Usa. L'information ayant été donnée publiquement et circulant sur les réseaux sociaux, j'ai jugé nécessaire de porter, tout aussi publiquement, un démenti à ces propos. Pour cela, il me faut éclairer l'opinion sur cette question :

1 – Au titre de l'année académique 2012-2013, j'ai effectivement sollicité une aide présidentielle pour mes études. Je vous avais adressé, à cet effet, un courrier. J'ai procédé ainsi non seulement en fonction de vos attributions à la Présidence, mais aussi parce mon père m'avait dit que vous vous connaissez et que vous l'aviez assuré que, par vous, le dossier serait vite traité, compte tenu des liens que vous avez avec le président de la République.

2 - Je précise que c'est le président de la République, lui-même, qui a demandé que mon père lui fasse parvenir ce dossier pour assurer les frais de mes études. Peut-être était-ce une manière pour lui de manifester sa reconnaissance envers mon père qui a soutenu son combat, en 2010-2011 ? Honnêtement, c'est une démarche qui ne me plaisait pas, car tant bien que mal, on arrivait à subvenir à nos besoins ; et j'ai même beaucoup hésité à l'entreprendre, raison pour laquelle d'ailleurs, mon dossier ne vous est pas parvenu dans les délais requis.

3 - Mon père m'a dit et répété qu'il n'a jamais sollicité quoi que ce soit du président, et que l'initiative d'attribution de cette aide est venue du président Alassane Ouattara, lui-même. Et il m'a même cité des témoins, qui existent encore, qui peuvent attester cela. Alors, pour ne pas contrarier mon père, et le soulager un peu, car les études aux Usa coûtent cher, je me suis résolue à constituer ce dossier.

4 - Je n'ai jamais eu de suite de cette sollicitation, jusqu'en juin 2014 où j'ai reçu un email des services de la Présidence, m'informant qu'ils ne pouvaient que m'accorder une aide présidentielle pour mon séjour estudiantin qu'ils ont estimé à 7, 200 dollars par année ; environ 3 millions de F cfa .Ainsi : le 10 Juillet 2014,  j'ai perçu de la présidence, la somme de 3 580 dollars Us ; soit à peu près 1, 7 million de F cfa ; et récemment, le 09 février, la somme de 2385 dollars ; soit à peu près 1.075.000 F cfa. Le total donne 5965  dollars (2, 8 millions), pour les années académiques 2012 à 2015. Je joins à cette correspondance, les traces (...)

Lire la suite sur L'Inter


Alassane Ouattara Touré Mamadou Tiburce Koffi Yamoussoukro présidentielle




Educarriere sur Facebook