Identification : Le gouvernement lance une ''nouvelle opération spéciale d'audience foraine''

  • Source: AIP
  • Date: jeu. 20 nov. 2014
  • Visites: 2074
  • Commentaires: 0

Le gouvernement va lancer une nouvelle opération spéciale d'audience foraine au profit des populations des zones rurales qui, pour la plupart, ne disposent pas d'acte de naissance et se retrouvent donc dans l'incapacité de soumissionner pour l'obtention d'une carte nationale d'identité.

Le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, a donné l'information au terme d'un Conseil des ministres tenu ce mercredi. 
Selon lui il s'agit notamment pour les autorités d'offrir la possibilité à l'immense majorité des ivoiriens de se faire établir une CNI, Une pièce obligatoire aujourd'hui pour un grand nombre de démarche et par ailleurs indispensable pour être "un citoyen complet".

Avec le certificat de nationalité, l'extrait d'acte de naissance est notamment un des documents de référence indispensable pour la constitution d'un dossier de demande de CNI dont le processus normal de délivrance a repris depuis le mois de juillet, signale-t-on.

Or un grand nombre d'ivoiriens, surtout en zone rurale, ayant acquis la majorité légale n'ont pas d'acte de naissance. Ils ne peuvent donc prétendre à une pièce d'identité et n'en formule pas la demande, a déploré le ministre Bruno Koné, indiquant que c'est partant de ce constat que le gouvernement a décidé et va lancer cette "nouvelle opération spéciale d'audience foraine".

L'opération qui court à compter de la date de la décision va durer aussi longtemps qu'il faudra pour que le maximum d'ivoiriens en âge d'avoir une CNI en détiennent, a-t-il informé par ailleurs.

Il s'agit de permettre aux ivoiriens, en ces zones, qui n'ont pas d'acte de naissance de ses faire établir des jugements supplétifs afin de pouvoir acquérir un certificat de nationalité et pouvoir demander et se faire établir, par la suite, une CNI.
Selon le ministre Nabagné Koné, seulement 5 525 000 CNI ont été à ce jour délivrées et, malgré la reprise du processus normal de délivrance, il y a encore peu de demande.

Il appelle pour ce faire les personnes dépourvues d'actes de naissance à participer massivement aux audiences foraines qui vont être ouvertes.

En outre il invite les élus, les cadres des différentes régions, les chefs de communautés et les guides religieux à sensibiliser leurs populations quant à l'importance de détenir une pièce d'identité, un document selon lui "indispensable pour être un citoyen entier", a-t-il déclaré.

kg/tm




Bruno Nabagné Koné Bruno Koné carte nationale d'identité CNI gouvernement Conseil des ministres acte de naissance constitution ivoiriens



Educarriere sur Facebook