En partance pour son village : La mère de Gbagbo meurt en route - Tous les détails sur son décès


(Photo d'archives)
  • Source: Soir Info
  • Date: jeu. 16 oct. 2014
  • Visites: 8865
  • Commentaires: 7
Laurent Gbagbo, le plus illustre de ses enfants, est en deuil.

Gado Marguerite, sa génitrice, est décédée, hier mercredi 15 octobre 2014 dans la soirée, entre Yamoussoukro et Sinfra. Revenue d'Accra, dimanche 12 octobre 2014, la nonagénaire avait été envoyée au domicile de son neveu,  Yobo Gossé Henri à la Riviera-Palmeraie. Et c'est en partance, hier, pour Blouzon, dans la sous-préfecture de Bayota, qu'elle a rendu l'âme. Selon des sources fiables, c'est 30 km après la capitale politique ivoirienne sur la voie menant à Sinfra que son mal s'est aggravé. Le véhicule a alors fait demi tour pour reprendre la direction de Yamoussoukro. Mais, elle n'a pas pu atteindre la destination souhaitée pour la réanimation. Elle a rendu l'âme sur le chemin du retour. Son corps a été conduit directement à la morgue de Yamoussoukro.

En début d'après-midi, hier, des responsables pro-Gbagbo (Affi N'Guessan, Sangaré Aboudramane, Marie Odette Lorougnon, Lida Kouassi Moïse, Gilbert Aké N'Gbo…) se sont rendus au domicile de Yobo Gossé Henri pour saluer la mère de leur leader.

A Accra où elle vivait depuis 2011, elle insistait fortement ces derniers jours à regagner sa terre natale, a-t-on appris de source proche de sa famille. Quand elle est arrivée à Abidjan, Gado Marguerite réitérait cette envie. C'est pour y répondre que sa famille a décidé de la faire partir à Blouzon, hier mercredi, où les travaux de réhabilitation de sa maison avait commencé depuis quelques jours. Mais cette volonté de la matriarche n'a pas été accomplie : elle a cassé la pipe pendant le voyage.

Quand elle est arrivée à Abidjan, dimanche dernier, faut-il le rappeler, la mère du fondateur du Front populaire ivoirien (Fpi) a été au centre d'une grosse bataille entre sa famille et le régime Ouattara. Le président de la République, Alassane Ouattara, depuis le Maroc où il était, avait donné des instructions au ministre d'État, ministre de l'Intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko pour qu'e (...)

Lire la suite sur Soir Info


Laurent Gbagbo Alassane Ouattara Hamed Bakayoko Affi N'Guessan Odette Lorougnon Lida Kouassi Moïse Front populaire ivoirien Fpi Abidjan Yamoussoukro Riviera Sinfra Maroc




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour