Côte d'Ivoire : la primature prend les manettes de la Télévision Numérique Terrestre (TNT)


(Photo d'archives)
  • Source: economie.jeuneafrique.com
  • Date: vend. 26 sept. 2014
  • Visites: 2992
  • Commentaires: 0
C'est désormais le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, en personne qui assure la présidence du comité national de migration vers la télévision numérique terrestre. Abidjan a jusqu'à juin 2015 pour la réaliser.

Initialement placé sous la coupe du ministère de la Communication, le comité ivoirien de migration vers la télévision numérique terrestre (TNT) change de tutelle.

C'est désormais le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, en personne qui en assure la présidence. Il sera épaulé par trois vice-présidents : Bruno Koné, ministre de la Poste et des TIC, Ibrahim Savané, président de la Haute Autorité de la communication, et Affoussiata Bamba-Lamine, ministre de la Communication.

Appel à candidature

Abidjan doit désormais conduire ce dossier tambour battant s'il veut respecter la date limite pour l'adoption de la TNT, fixée au mois de juin 2015 pour les pays africains. La Côte d'Ivoire compte actuellement deux chaines hertziennes, RTI 1 et 2, diffusées sur la bande de fréquences VHF.

Pour l'heure, l'appel à candidature pour attribuer la maîtrise d'oeuvre du chantier de construction de l'infrastructure n'a pas encore été passé.

Engagement

Pour rappel, c'est en 2006 que les pays africains se sont engagés à assurer cette transition devant l'Union internationale des télécommunications. À ce jour, sur le continent, seuls trois États ont achevé la migration vers la TNT : la Tanzanie, Maurice et plus récemment le Rwanda.




Daniel Kablan Duncan Bruno Koné Affoussiata Bamba RTI Côte d'Ivoire Abidjan Tanzanie TNT télévision numérique candidature Poste



Educarriere sur Facebook