Après les régionales à Toulépleu / Anne-Désirée Ouloto : ''Dagobert Banzio refuse toujours de me prendre au téléphone''

  • Source: L'Intelligent d'Abidjan
  • Date: lun. 10 juin 2013
  • Visites: 2816
  • Commentaires: 2
Anne Désirée ouloto, ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l'Enfant, par ailleurs, candidate malheureuse aux régionales du Cavally était le samedi 08 juin 2013, à la Maison des anciens combattants au Plateau pour faire d'importantes déclarations relatives à cette élection dans sa région. « Quand j'appelle Dagobert Banzio déclaré vainqueur de cette élection par la Cei et confirmé par la Cour suprême, il refuse de décrocher le téléphone. Il est mon grand-frère et il est le vainqueur, je lui demande pardon, s'il est fâché ». C'est cette déclaration importante qu'Anne-Désirée Ouloto a tenue à faire devant tout son staff de campagne qu'elle a exhorté à la réconciliation dans la région.

Dagobert Banzio n'a pas d'adversaire, mais il n'a que des frères et sœurs dans la région avec lesquels il doit travailler et nous allons l'accompagner pour qu'il réussisse sa mission, a-t-elle souligné avec conviction. ''Je dois m'impliquer dans la réconciliation en tant que membre du gouvernement pour faire revenir au pays Gossio Marcel et les autres frères du Cavally exilés. Et mon patron, le Président Ouattara me fait confiance et m'encourage dans cette mission car il a besoin du Rhdp, de Lmp et de tout le monde'', a-t-elle ajouté.

Elle a aussi déploré le fait que ''son papa'', Félix Tyéoulou ait été la risée d'une campagne mensongère. C'est pourquoi, elle lui présente toutes ses excuses. Sur sa lancée, elle a révélé qu'ailleurs, les aînés sont vénérés, mais dans la région du Cavally, ils sont humiliés. ''Tout le monde nous attendait sur le terrain de la violence et nous avons eu un comportement responsable face aux injures et aux provocations. Tout était mis en place pour embraser toute la région'', a-t-elle avoué devant ses partisans qu'elle a félicités vivement pour leur sang froid.

Et elle a martelé qu'elle appellera sans relâche son aîné Dagobert Banzio jusqu'à ce que celui-ci la prenne au téléphone car c'est lui, le président du Conseil régional donc, bloc doit être fait autour de lui pour la réussite de sa mission de développement.

Concernant le bilan de sa campagne électorale, elle a promis envoyer des missions de remerciements dans la région avant le bilan proprement dit dès leur retour. Aux jeunes de la région, elle a dit attendre que ceux-ci viennent avec leurs projets pour qu'elle les accompagne en tant que ministre. Anne Ouloto, ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l'Enfant a promis recevoir les femmes élues, maires et présidentes de Conseil régionauux pour les célébrer. Tous les intervenants ont montré qu'ils sont en phase avec elle.

M. Ouattara


Anne Ouloto Ouattara Rhdp Cei Plateau réconciliation gouvernement candidat exilés développement



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour