Amélioration de la gouvernance des entreprises publiques : le ministre Moussa Sanogo appelle les dirigeants à la rigueur et à la transparence

  • Source: CICG
  • Date: mer. 27 mars 2024
  • Visites: 876
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 27 mars 2024 - Le ministre du Patrimoine, du Portefeuille de l'Etat et des Entreprises Publiques, Moussa Sanogo, a appelé les dirigeants des entreprises publiques à la rigueur et à la transparence.

C'était à l'occasion de la cérémonie consacrée à la remise de Certificats à l'issue du programme de formation destiné aux Administrateurs membres des Comités d'Audit et de Gestion des Risques au sein des entreprises publiques, le 21 mars 2024 à Abidjan.

« Nous devrons inlassablement œuvrer à faire des entreprises du portefeuille de l'Etat des pôles de rigueur, de transparence et de modernité qui participent, de la manière la plus efficiente, au développement économique et social de notre pays », a déclaré Moussa Sanogo.

Pour lui, la question de la gouvernance et de la performance des entreprises publiques constitue l'enjeu majeur de la politique sectorielle du gouvernement, au regard des nombreuses réformes entreprises au cours de ces dernières années.

C'est dans ce contexte, a-t-il fait savoir, que son département s'inscrit dans une dynamique de renforcement des capacités de l'ensemble des dirigeants sociaux des entreprises publiques.

Et d'indiquer que cette formation a été conçue pour apporter aux Administrateurs membres des Comités d'Audit et de Gestion des Risques les outils nécessaires à l'accomplissement parfait de leurs missions, tout en les informant sur les enjeux que portent leurs actions au quotidien pour le Conseil d'Administration et pour la société.

Il a rappelé que la mise en place des Comités d'Audit et de Gestion des Risques ainsi que l'ensemble des réformes conduites ont permis un renforcement de certains indicateurs. Il s'agit de l'existence d'une cartographie des risques adoptée par le Conseil d'Administration dans 49% des entreprises publiques en 2022, contre 42% en 2020.
Ainsi que de la validation, par le Conseil d'Administration, d'un plan d'audit annuel dans 64% des entreprises publiques en 2022 contre 54% en 2020 et de l'amélioration des délais d'adoption des budgets par les conseils d'administration favorisant un taux de transmission à la tutelle financière de 94% en 2022, contre 90% en 2020. Pour ne citer que ces indicateurs.

CICG




économique entreprises Abidjan Port sein Moussa Sanogo jeu gouvernement CICG budget développement formation permis



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour