ft-ad_1
Société

Insertion professionnelle et service civique : 1 300 jeunes formés dans les centres de service civique en 2023

post-img

Abidjan, le 19 décembre 2023 - En 2023, année de la jeunesse, ce sont 1 300 jeunes qui ont transité dans les différents centres de service civique pour un peu plus d'un milliard de FCFA d'investissement, a annoncé le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l'Insertion Professionnelle et du Service Civique, Mamadou Touré, à l'occasion de la cérémonie marquant la sortie de 300 jeunes des centres de service civique, le 19 décembre 2023 à Bimbresso (Dabou).

« Sur la période 2018-2022, ce sont 2 637 jeunes qui ont été formés dans les centres de service civique. En 2023, année de la jeunesse, ce sont 1 300 personnes qui ont bénéficié de ce type de formation. C’est presque la moitié de ce qui a été fait en 5 ans, montrant ainsi la volonté du gouvernement d’amplifier ses interventions en faveur des jeunes », a fait savoir Mamadou Touré.

Selon le ministre, les 300 jeunes traités dans le cadre de formation et d’encadrement, dont 150 jeunes filles, sont issus des centres de service civique de Bouaké 1 et de Bimbresso. Et d’ajouter que ces centres sont une opportunité de resocialisation de ces jeunes ayant reçu des formations dans les métiers de cuisine, de couture, de BTP, de mécanique auto, etc.

Mamadou Touré a rappelé la vision du Président Alassane Ouattara, celle de faire en sorte que les jeunes puissent bénéficier de ce type de formation. A cet effet, le gouvernement a lancé un vaste projet de construction de 14 centres de service civique pour un coût total de 29 milliards FCFA. L’objectif étant d’accueillir 14 000 jeunes par an à compter de 2024.

Le ministre de la Promotion de la jeunesse s’est dit satisfait de ce dispositif d’insertion des jeunes. « Nous sommes fiers de cet outil. Avec le programme girl power, nous avons atteint 100% d’insertion des jeunes filles dans le tissu économique ». Il a, pour ce faire, appelé ses collaborateurs à renforcer le suivi post-formation des jeunes.

S’adressant aux jeunes, il leur a demandé d’être des ambassadeurs de l’Ivoirien nouveau afin de véhiculer dans leur entourage, les valeurs de civisme, de citoyenneté, de cohésion sociale, etc. Il a exhorté les cellules familiales à plus de responsabilité afin d’éviter le basculement des jeunes dans la délinquance.


CICG




sociale service économique don jeunes filles Abidjan projet 2023 Alassane Ouattara Mamadou Touré Bouaké gouvernement CICG formation Ivoirien

Articles similaires