Lutte contre le travail forcé : la Côte d'Ivoire cooptée pour assurer la vice-présidence de l'Alliance 8.7

  • Source: CICG
  • Date: vend. 16 juin 2023
  • Visites: 966
  • Commentaires: 0
Abidjan, le 16 juin 2023 - Le ministre ivoirien de l'Emploi et de la Protection sociale, Adama Kamara, porte à la haute attention de SEM le vice-président de l'Alliance 8.7, dans une note qui lui est adressée, de la cooptation de la Côte d'Ivoire pour assurer la vice-présidence de ladite organisation.

Il s'agit de solliciter l'avis favorable de SEM le vice-président pour que la Côte d'Ivoire assure la vice-présidence de l'Alliance 8.7, à travers le ministre de l'Emploi et de la Protection Sociale.

« Le Secrétariat de l'Alliance 8.7, assuré par le Bureau international du Travail (BIT), m'a informé de ce que les membres de l'Alliance 8.7 se sont accordés pour me coopter, en ma qualité de ministre de l'Emploi et de la Protection sociale, président du Comité interministériel de Lutte contre la traite, l'exploitation et le Travail des Enfants, en vue d'assurer, au nom de la Côte d'Ivoire, la fonction de vice-président de ladite organisation », fait savoir le ministre Adama Kamara dans la note reçue ce vendredi 16 juin 2023.

L'examen de cette proposition, selon le ministre de l'Emploi et de la Protection sociale, est bénéfique pour notre pays. Tout d'abord, cette fonction contribuera à renforcer son engagement en faveur des objectifs de développement durable, en particulier l'objectif 8 qui vise à promouvoir le travail décent et la croissance économique inclusive.

Ensuite, en tant que vice-président de l'Alliance 8.7, la Côte d'Ivoire aura l'opportunité de promouvoir son leadership régional et international dans la lutte contre le travail des enfants.

La Côte d'Ivoire pourrait également avoir accès à des partenariats stratégiques avec d'autres membres de l'Alliance 8.7 notamment des pays, des organisations et des entreprises engagés dans la lutte contre le travail des enfants.

C'est une occasion pour le pays de prendre une part active aux prises de décision et de garantir que les besoins ainsi que les priorités de la Côte d'Ivoire soient pris en compte dans le cadre de l'Alliance.

Enfin, sa position de vice-président contribuera à accroître la visibilité et la crédibilité de ses efforts dans la lutte contre le travail des enfants et la traite des êtres humains sur la scène internationale.

L'Alliance 8.7 est un partenariat mondial visant à éradiquer le travail forcé, l'esclavage moderne, la traite des êtres humains et le travail des enfants dans le monde entier. Elle compte, à ce jour, plus de 200 membres, dont des gouvernements de nombreux pays, ainsi que des organisations internationales telles que l'Organisation internationale du travail (OIT), l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Les mandats actuels de président et de vice-président de l'Alliance 8.7 sont détenus respectivement par le gouvernement français et le gouvernement argentin.

Le vice-président a un mandat de trois (3) ans. Il a pour rôle de soutenir le président dans ses fonctions et le remplace en son absence. De façon précise, il peut être chargé de la gestion des opérations quotidiennes de l'Alliance, de la coordination avec les partenaires de l'alliance et de la communication avec les parties prenantes.

Source : CICG




Côte d'Ivoire monde sociale économique entreprises don lutte Abidjan leaders communication agriculture alimentation 2023 travail des enfants Organisation internationale du travail OIT OIM gouvernement CICG partenariat développement ivoirien



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour