Lutte contre la cherté de la vie : Une subvention de 383 FCFA et 517 FCFA respectivement sur le litre du super et du gasoil pour permettre le maintien des prix de 735 FCFA/litre et 615 FCFA/litre à la pompe

  • Source: CICG
  • Date: jeu. 07 juil. 2022
  • Visites: 949
  • Commentaires: 0
En vue d'apporter une réponse vigoureuse au phénomène de la vie chère, causée principalement par la pandémie à Covid-19, puis la crise russo-ukrainienne, le gouvernement ivoirien a arrêté d'importantes mesures à court et à moyen termes. Au nombre de celles-ci, une subvention record de 405 milliards de FCFA pour contenir la hausse des prix à la pompe des produits pétroliers, de janvier à fin juin 2022.

Jusqu'à juillet 2022, le secteur pétrolier aura bénéficié d'une subvention record de 405 milliards de FCFA afin de maintenir inchangé le prix du gasoil et ainsi empêcher l'augmentation du coût du transport. Et par ricochet, également ceux de plusieurs produits et denrées de première nécessité. Ceci pour soulager les ménages.

Ce sont au total, les prix de 21 produits de grande consommation qui ont été réglementés. Parmi ceux-ci, huit (8) ont vu leurs prix plafonnés.

Soucieux de préserver le pouvoir d'achat des populations, le Président de la République a consenti pour le mois de juillet 2022 à maintenir inchangés les prix du super et du gasoil sur toute l'étendue du territoire national, soit 615 FCFA/litre à l'ambiant pour le gasoil moteur et 735 FCFA/litre à l'ambiant pour le super sans plomb, à la pompe.

Avec le maintien des prix du gasoil et du super, le gouvernement démontre ainsi sa volonté de soutenir les couches sociales les plus défavorisées, évitant que les coûts du transport et des marchandises ne soient impactés. Pour permettre que le litre de super soit vendu à 735 FCFA/litre à la pompe et le gasoil 615 FCFA/litre, le gouvernement subventionne à hauteur de 383 FCFA et 517 FCFA respectivement chaque litre de super et de gasoil acheté en station.

Cette décision du gouvernement est d'autant importante que les produits pétroliers connaissent une tendance à la hausse en raison de la crise entre la Russie et l'Ukraine. Une situation qui a entrainé une importante augmentation des prix à la pompe, à la fois du super et du gasoil, partout dans le monde.

Depuis le début de l'année, le gouvernement a pris une série de mesures visant à lutter contre la cherté de la vie. Outre le plafonnement des prix de certains produits de grande consommation sur une période (6 mois bientôt), la subvention du coût du carburant, le gouvernement a procédé au démantèlement des barrages illégaux, à l'exonération des droits de douane sur le blé et à l'octroi d'une subvention aux meuniers pour maintenir le prix de la baguette de pain inchangé. Tout ceci afin de préserver le pouvoir d'achat des consommateurs.

Malgré un contexte mondial marqué par la hausse des coûts des produits pétroliers, résultat de la crise russo-ukrainienne, le gouvernement reste déterminé à préserver le pouvoir d'achat des populations ivoiriennes, notamment les couches les plus faibles.




gouvernement coût du carburant Covid-19 ivoirien gasoil cherté de la vie



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour