Les avocats de Soro feront appel de la décision visant leur client et ses proches

  • Source: APA
  • Date: mer. 23 juin 2021
  • Visites: 1134
  • Commentaires: 0
Le Conseil de Guillaume Soro, condamné mercredi à vie pour complot contre l'autorité de l'Etat de Côte d'Ivoire, assure faire appel de la décision du tribunal criminel d'Abidjan-Plateau visant leur client et ses proches.

M. Guillaume Soro "n'a point été inculpé et qui est jugé et condamné par contumace, ce sont ces grossièretés, et si nous faisons appel, c'est parce que nous disons encore qu' il faut soumettre cette décision à la censure du juge en appel", a déclaré à la presse Me Raoul Gohi-Bi, avocat de la défense. 

"Ce n'est même pas une surprise pour la défense  parce qu'il s'agit d'une justice qui est aux ordres. Quand nous avons le président de la République, lui-même, qui a déjà préjugé la sanction de Soro Guillaume, c'est cette peine qu'elle prend", a-t-il affirmé,  ajoutant "ce procès n'est que politique". 

Il a qualifié de "la monstruosité juridique qui est celle de pouvoir dissoudre un parti politique", faisant allusion au mouvement citoyen Générations et peuples solidaires (GPS, créé par Guillaume Soro), qui est "une personnalité juridique autonome de ses actes".

"Ce n'est même pas un parti politique, mais une association. Il est impensable, inimaginable et invraisemblable qu' un tribunal puisse dissoudre un tel mouvement politique, fuit-il proche de Soro Guillaume, alors qu'il  y a des règles pour poursuivre des personnes morales", s'est-il insurgé.

 Me Souleymane Diallo, lui également avocat de la défense, s'est interrogé de savoir "comment on peut condamner aussi lourdement des personnes sur la base d'un témoignage unique, d'une seule personne". Pour lui, ce témoignage unique est nul.

"Ensuite, on a exhibé un certain nombre de preuves qu' on a caché à la défense jusqu'au début du procès", a déploré Me Souleymane Diallo, pour qui le verdict est "une décision collective d'anéantissement d'opposants politiques". 

Selon Me Abdoulaye Ben Méité, l'accusation avait souhaité 5 milliards Fcfa de dommages et intérêts, mais le tribunal a accordé la somme de 1 milliard Fcfa, somme à laquelle les accusés (...)

Lire la suite sur APA


Soro Guillaume Guillaume Soro GPS Côte d'Ivoire Abidjan Plateau procès




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour