Le FMI et l'Etat ivoirien d'accord sur une croissance de 1,8% en 2020 et 6,5% en 2021

  • Source: APA
  • Date: mer. 18 nov. 2020
  • Visites: 310
  • Commentaires: 0
Le gouvernement ivoirien et le Fonds monétaire international (FMI) ont convenu d'une croissance économique de 1,8% à fin 2020 en Côte d'Ivoire contre 6,5% en 2021 et un déficit budgétaire de 5,9% du Produit intérieur brut (PIB) en 2020, dans un contexte marqué par la Covid-19, selon le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Touré.

M. Sidi Touré a indiqué ces données suite à l'adoption par le Conseil des ministres d'une communication relative à une mission du FMI portant sur la 7e et la 8e revue du Programme économique et financier, tenue du 15 septembre au 4 octobre 2020 par visio-conférence.

"La croissance économique devrait atteindre 1,8% en 2020 et 6,5% en 2021 malgré l'environnement international toujours marqué par la Covid-19, (tandis que) l'inflation devrait être maîtrisée en dessous du seuil de 3% de la norme communautaire de l'Uemoa", a dit M. Sidi Touré.

Au terme de l'évaluation du portefeuille du pays, le FMI a salué les efforts fournis par le gouvernement ivoirien dans la mise en œuvre du programme en dépit de la situation de la pandémie de Covid-19.  

Pour faire face aux défis importants, les parties ont convenu d'un déficit budgétaire de 5,9% du PIB en 2020", un taux qui devrait être réduit à 4,6% du PIB pour converger vers la norme communautaire de l'Uemoa de 3% du PIB en 2023, a-t-il ajouté.

Ces deux dernières missions du FMI ont relevé une "performance satisfaisante du programme à fin décembre (...)

Lire la suite sur APA


Sidi Touré Côte d'Ivoire Fonds monétaire international FMI Uemoa gouvernement PIB Conseil des ministres Covid-19




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour