Côte d'Ivoire : le gouvernement fait appel à Huawei pour le développement des TIC

  • Source: Educarriere
  • Date: jeu. 05 nov. 2020
  • Visites: 1188
  • Commentaires: 1

Si le fabricant de smartphones Huawei a perdu la bataille en Europe et aux Etats-Unis, il peut compter sur le soutien de la Côte d'Ivoire. En effet, le gouvernement ivoirien a signé avec l'équipementier chinois un avenant de protocole d'accord afin de développer le secteur des TIC en Côte d'Ivoire.

https://pixabay.com/fr/photos/ville-rue-toit-apple-1284260/

 

Le géant chinois des technologies Huawei avait déjà signifié à Abidjan son envie d'apporter son expertise en termes de nouvelles technologies. Le partenariat semble sur la bonne entre le gouvernement ivoirien et Huawei.

Huawei partenaire dans le développement de l'économie numérique de la Côte d'Ivoire

Alors que l'Europe et les Etats-Unis ont décidé de tourner le dos au géant chinois, la Côte d'Ivoire mise tout sur Huawei pour développer l'économie numérique de son pays. Les deux acteurs ont récemment signé un avenant de protocole d'accord  pour développer le secteur des TIC en Côte d'Ivoire. L'accord prévoit notamment que Huawei devra assister la Côte d'Ivoire dans le cadre du projet Côte d'Ivoire numérique 2030. Le groupe chinois de télécoms devrait également apporter son soutien au gouvernement ivoirien dans le développement de la broad band et du haut débit. Cet accord veut également promouvoir l'accessibilité des personnes en situation de handicap pour une économie numérique en Côte d'Ivoire plus inclusive. Huawei est présent sur le territoire ivoirien depuis plusieurs annees deja. Le groupe chinois a déjà investi plusieurs milliers d'euros afin d'accompagner la Côte d'Ivoire dans le développement des TIC.

Les relations compliquées de Huawei avec les Etats-Unis et l'Europe

Cet accord est un bon point pour Huawei qui a dû faire face à plusieurs échecs ces derniers mois. Bien que le chiffre d'affaires de Huawei atteigne 109 milliards d'euros pour l'année 2019, soit une croissance de 18% par rapport à l'an passé, comme le note Tristan Dupont, expert en nouvelles technologies pour le site Reviewbox, le géant chinois a également essuyé plusieurs revers. En effet, depuis cet été, les pays européens se sont rangés derrière la position américaine et ont décidé de mettre des barrières à l'entrée des groupes chinois sur le marché des télécoms, suite aux accusations d'espionnage portées par Washington. Cependant, selon le Financial Times, il semble que les Etats-Unis se soient adoucis puisqu'ils viennent d'autoriser la vente de composants Huawei, à conditions que ceux-ci ne soient pas compatibles avec la 5G. Une petite victoire pour le géant chinois, qui pourra tout de même vendre ses produits sur le territoire américain. Grâce à cet assouplissement, Huawei pourra continuer le développement de nouveaux smartphones. L groupe Sony a également obtenu une dérogation du gouvernement américain qui l'autorise à vendre des capteurs photo à Huawei. Reste à savoir si l'Europe s'alignera sur ce changement de politique.





Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour