Côte d'Ivoire : les États-Unis condamnent la violence et invitent les parties à un ''dialogue inclusif''

  • Source: APA
  • Date: mer. 04 nov. 2020
  • Visites: 864
  • Commentaires: 0
Les États-Unis condamnent les violences liées à l'élection présidentielle du 31 octobre 2020 et invitent les parties à un "dialogue inclusif" pour trouver des solutions à leurs désaccords, selon une déclaration de l'ambassade américaine à Abidjan.

"Les États-Unis condamnent la violence de cette période électorale" et exhortent "les autorités compétentes à enquêter sur tous les incidents de violence et à tenir responsables les auteurs et commanditaires", rapporte la déclaration de l'ambassade américaine en Côte d'Ivoire publiée mercredi.

Les candidats Henri Konan Bédié du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) et Affi Nguessan, du Front populaire ivoirien (FPI), ont refusé de participer à l'élection, estimant que les conditions n'étaient pas réunies pour un scrutin crédible, tout en appelant leurs militants à empêcher le vote qui a eu lieu dans un climat tendu.

"Nous exhortons toutes les parties, groupes et individus à s'engager dans un dialogue inclusif pour trouver des solutions pacifiques à leurs désaccords et apaiser les divisions internes", indique la déclaration.  

Selon l'Etat américain, "les griefs liés à l'élection présidentielle doivent être résolus de manière pacifique et transparente dans le cadre légal". De ce fait, il appelle les leaders politiques à "montrer leur attachement au processus démocratique et à l'état de droit".  

"Nous faisons écho à l'appel lancé par la missio (...)

Lire la suite sur APA


Henri Konan Bédié Pdci Front populaire ivoirien FPI Côte d'Ivoire Abidjan États-Unis élection présidentielle candidats




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour